The Gleaner
Communauté

Aire Ouverte  : Trouver de nouvelles façons d’atteindre les jeunes ruraux 

« Nous sortons des sentiers battus », affirme Gina Donato, agente en relations humaines chez Aire Ouverte, un nouveau service promu par le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO) qui vise à aider les jeunes de la région âgés de 12 à 25 ans à faire face aux défis de leur vie. 

Le service a été lancé l’an dernier, avec l’ouverture de bureaux d’abord à Salaberry-de-Valleyfield, puis à Huntingdon, au Carrefour Jeunesse Emploi. Mme Donato explique que depuis le début, ils ont cherché des moyens nouveaux et novateurs d’établir des liens avec la population locale, se tournant même vers un comité consultatif composé de jeunes de la région pour obtenir des conseils.  

Lors d’une récente séance de remue-méninges avec trois élèves du secondaire de l’école Arthur-Pigeon à Huntingdon, les sujets abordés comprenaient la façon de cibler de manière appropriée les jeunes sur les médias sociaux tout en restant à la mode, et comment accroître leur présence dans les deux écoles secondaires locales sans dépasser leur accueil. L’objectif est d’atteindre et de communiquer avec le plus grand nombre de jeunes possible sans les détourner des services très importants offerts.  

« Nous voulons que la population sache que nous sommes conscients et que nous sommes là pour elle » déclare Mme Donato, qui admet que le recrutement a été lent pour le comité consultatif. Elle affirme que le nombre de personnes les approchant pour obtenir des services a diminué. « L’objectif d’Aire Ouverte est d’être accessible, et nous avons des difficultés à Huntingdon, alors imaginez à quel point c’est difficile pour les jeunes à l’extérieur de la ville », dit-elle, soulignant que l’équipe s’adapte aux réalités de l’isolement rural et du manque de transport. « Ils ne viennent pas à nous, alors nous devons aller vers eux », commente Mme Donato. 

Le CISSSMO est conscient des défis supplémentaires imposés par le territoire. « Comme la région du Haut-Saint-Laurent est assez vaste, il est vrai que nos travailleurs doivent se déplacer davantage sur le territoire pour rejoindre la jeune population », affirme Véronique Blais, conseillère en communication au CISSSMO. Elle dit que les résultats de la première année témoignent de la nécessité d’atteindre les jeunes par de nouveaux moyens ou alternatifs. À ce jour, près de 250 jeunes ont bénéficié des services offerts par Aire Ouverte, dont environ 25 % provenaient du Haut-Saint-Laurent. Plus de 1000 interventions ont été réalisées en Montérégie-Ouest (Valleyfield et Huntingdon), et plus de 100 activités de sollicitation ont eu lieu, dont 40 % dans le Haut-Saint-Laurent.  

La gamme de services d’Aire Ouverte est gratuite et confidentielle. « Nous avons un bon répertoire de spécialistes », confie Mme Donato, faisant référence à l’équipe de travailleurs sociaux bilingues et d’infirmières dévouées. L’équipe comprend également un sexologue et une infirmière praticienne. Les jeunes peuvent se présenter au bureau de Huntingdon les lundis de 14 h à 18 h et les jeudis de 15 h à 19 h. Il est également possible de prendre rendez-vous par téléphone ou par texto au 1 888 440-AIRE (2473). « Il y aura toujours quelqu’un pour répondre », garantit Mme Donato. 

Latest stories

La lieutenante-gouverneure honore deux résidants du Haut-Saint-Laurent

The Gleaner

Des jeunes récompensés pour leur implication au sein de la communauté

Un projet de correspondance défonce les barrières linguistiques

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp