The Gleaner
Communauté

Célébration du 40e anniversaire de la MRC du Haut-Saint-Laurent

La MRC du Haut-Saint Laurent fêtait cette année son 40e anniversaire de développement régional. Réunis à la salle Alfred Langevin située à Huntingdon, plusieurs acteurs du domaine municipal on participé à un événement cet automne. 

Sur place, trois membres fondateurs étaient présents, soit M. René Brisebois (Saint-Anicet), Jacques Leduc (Sainte-Barbe) et James Gavin (Elgin). 

Durant la soirée, les maires qui se sont retirés de la politique lors des élections municipales de 2017 et de 2021 ont également été remerciés de leur travail. 

Rappelons-nous que la MRC fut créée en 1982 afin d’aménager le territoire. Passant de 15 à 13 municipalités, l’évolution du territoire et les différents besoins des citoyens ont exigé un engagement majeur de la part des personnes qui se sont consacrées à leur municipalité et à l’importance d’une gestion régionale harmonieuse.

 

Trois membres fondateurs du premier conseil régional des maires de la MRC du Haut Saint Laurent René Brisebois Jacques Leduc et James Gavin ont participé à la célébration du 40e anniversaire marquant la création de lorganisme municipal cet automne à Huntingdon PHOTO MRC du Haut Saint Laurent

 

« Cet engagement, il s’est fait par des femmes et des hommes qui, au fil du temps, se sont investis humainement et politiquement pour faire du Haut-Saint-Laurent ce qu’il est aujourd’hui et ce qu’il sera demain.  Les MRC sont devenues un palier de gouvernement se situant entre les municipalités locales et le gouvernement du Québec. Elles doivent à la fois répondre à leurs obligations gouvernementales, mais aussi agir dans l’intérêt de leur population », annonçait Pierre Caza, directeur général.

En dépit de son emplacement géographique compliqué, la MRC du Haut-Saint-Laurent a amplement contribué au sein des diverses municipalités : développement économique, touristique, culturel et communautaire ; transport collectif et adapté ; sécurité incendie ; gestion des matières résiduelles ; évaluation de propriétés ; aménagement du territoire et urbanisme ; communications ; archivage ; cour municipale ; entretien des cours d’eau ; attraction des jeunes de 18 à 35 ans ; etc. 

« Le Conseil désire continuer à faire briller notre MRC, et les membres actuels et passés doivent être fiers de ce qui a été accompli », dit Mme Lebrun, mairesse de Sainte-Barbe et préfète de la MRC. Elle ajoute aussi, avant de conclure : « C’est en équipe que nous réussirons à atteindre les résultats escomptés afin que dans 10 ans, lors du 50e, nous soyons en mesure d’être aussi, sinon, plus fiers que nous le sommes présentement ». (MNL)

Latest stories

Bourses d’initiatives en entrepreneuriat collectif

The Gleaner

Franklin rend hommage à ses pompiers

The Gleaner

Les artistes Caroline Caza et Alyson Champ appuyées par la MRC du Haut-Saint-Laurent, Le CALQ et le MAMH

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 4 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !