The Gleaner
Nouvelles

Changements importants aux circonscriptions fédérales de la région

Lors d’une brève rencontre pour discuter de la session parlementaire d’automne, la députée de Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille, a confirmé que les changements de nom et de limites de sa circonscription avaient été discrètement officialisés par la Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales pour le Québec en juin.

La nouvelle carte électorale a été proclamée officielle en septembre par le directeur général des élections. Les nouvelles circonscriptions seront en vigueur lors des prochaines élections générales fédérales, à condition qu’elles soient déclenchées après le 22 avril 2024.

À ce moment, la circonscription de Salaberry-Suroît s’appellera Beauharnois-Salaberry-Soulanges-Huntingdon, et l’actuelle circonscription de Châteauguay-Lacolle s’appellera Châteauguay-Les Jardins-de-Napierville.

Des changements importants aux limites des deux circonscriptions ont également été officialisés à la suite d’un processus amorcé par la publication de la proposition de la Commission le 29 juillet 2022. Des audiences publiques ont eu lieu en septembre et octobre de la même année, avant qu’un rapport ne soit déposé en février 2023. Les députés ont eu l’occasion d’exprimer leurs objections aux changements proposés avant que l’ordre de représentation ne soit établi le 22 septembre.

La circonscription de Beauharnois-Salaberry-Soulanges-Huntingdon devient la deuxième circonscription la plus peuplée de la province après la nouvelle circonscription de Vaudreuil. Elle s’étend sur une partie de la MRC de Vaudreuil-Soulanges, incluant la ville de Coteau-du-Lac ainsi que les municipalités de Les Cèdres, Les Coteaux, Rivière-Beaudette, Saint-Clet, Saint-Polycarpe, Saint-Télesphore, Saint-Zotique, Sainte-Justine-de-Newton, Sainte-Marthe, Très-Saint-Rédempteur, et le village de Pointe-des-Cascades.

La circonscription comprend toutes les municipalités de la MRC de Beauharnois-Salaberry à l’exception de Saint-Urbain-Premier et de Sainte-Martine. Les nouvelles limites divisent la MRC du Haut-Saint-Laurent en deux, et comprennent la ville de Huntingdon ainsi que les municipalités d’Elgin, Hinchinbrooke, Ormstown, Saint-Anicet, Sainte-Barbe et les municipalités de canton de Dundee et de Godmanchester. La circonscription comprend également Akwesasne.

Mme DeBellefeuille a exprimé son opposition aux changements, bien que son opposition concerne principalement le nom proposé pour la circonscription, à savoir Salaberry-Suroît-Soulanges. Elle note qu’il était entendu que la Commission n’avait pas d’autre choix, compte tenu de la croissance démographique tentaculaire de Vaudreuil, que d’équilibrer cette croissance au sein de la région voisine.

La circonscription de Châteauguay-Les Jardins-de-Napierville comprendra toutes les municipalités de la MRC des Jardins-de-Napierville, ainsi que les municipalités de Saint-Urbain-Premier et de Sainte-Martine de la MRC voisine de Beauharnois-Salaberry. Les limites de la circonscription s’étendent à la MRC de Roussillon pour inclure les villes de Châteauguay, Léry, Mercier et la municipalité de Saint-Isidore. Enfin, la circonscription gagne les municipalités de Franklin, Howick et Saint-Chrysostome, ainsi que Très-Saint-Sacrement.

De plus amples renseignements sur le redécoupage des circonscriptions électorales fédérales sont disponibles sur le site Web d’Élections Canada à elections.ca.

Latest stories

Appel à tous les chercheurs d’emploi !

Nouvelles du CSSVT

The Gleaner

Rapport de police: Des fraudeurs arrêtés à Valleyfield

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp