The Gleaner
AffairesArt de vivre

Crochets, tendances et création

Martine Rey, originaire du sud-ouest de la France, est propriétaire de l’entreprise mode Fil-à -Mart Création Crochet situé à Ormstown. Installés dans la région depuis 2017, elle et son conjoint ont choisi cette région pour réaliser l’un de leurs rêves ; avoir une petite ferme et être autosuffisant.

En 2022, Mme Rey décide de faire un pas vers un rêve d’enfance qu’elle croyait oublié. « Lorsque j’étais petite, je regardais ma mère s’adonner au crochet et j’admirais sa patience et son talent, partage-t-elle. Je lui ai donc demandé de m’apprendre, mais étant né gauchère, il lui était impossible de m’apprendre les points ». Dû à ce blocage dans l’apprentissage, Mme Rey décida donc de laisser tomber.

Ce sont quelques décennies plus tard, lorsque sa mère eut appris la technique à sa fille, que Mme Rey se relança dans l’apprentissage du crochet. « Devant les magnifiques choses que ma fille était capable de créer, l’envie de le faire moi aussi est réapparue aussi vite qu’elle était partie, confie-t-elle. J’ai acheté un livre et visionné des tutoriels sur YouTube et j’ai finalement réussi à apprendre avec beaucoup d’entrainement et de persévérance ».

Petit à petit, avec le bouche à oreilles entre amis et collègue, la demande est devenue très élevée et la popularité de ses créations lui a permis d’enregistrer sa compagnie en septembre 2022. « Le nom de la compagnie Fil-à-Mart, est un jeu de mots entre le prénom de mon conjoint, Philippe, et le mien ainsi qu’un petit clin d’œil au fil de coton utilisé pour les créations.

 

Mme Martine Rey dans son atelier entourée de ses créations PHOTO Marie Nirva Louis

 

Chez Fil-à-Mart, on retrouve de tout genre de vêtements et d’accessoire. Couvertures pour bébés, vêtements de toutes sortes, coussins, chaussons, châles, bonnets, tours de cou et une panoplie de sac à main. Que ce soit sac de ville, de soirée, de plage, sac à dos, porte-monnaie et porte cellulaire. Mme Rey précise également qu’il est aussi possible pour elle de personnaliser le sac selon la demande du client et que certains sacs et ponchos sont aussi disponibles pour les hommes. 

« Je fournis actuellement quatre boutiques avec mes créations, confie-t-elle. Deux à Valleyfield, une à Ormstown, une à Châteauguay et je participe parfois aux marchés locaux ».

Mme Rey et son entreprise Fil-à-Mart font également partie de l’Association des gens d’Affaires d’Ormstown et de ses environs (AGAO+) . « Les activités de réseautages entre les membres permettent de partager nos réalités ensemble et l’association favorise la promotion d’achats locaux, ce qui est très important ».

Mme Rey partage également qu’elle vient tout juste d’ouvrir son atelier dans une grange près de chez elle. Les clients sont invités à venir voir les créations, mais également à prendre un café sur place et relaxer. Elle confie aussi vouloir éventuellement offrir des cours de crochet pour les gauchers, puisque cela demande beaucoup d’effort à apprendre.

Pour plus d’informations sur la boutique et ses créations, vous pouvez visitez la page Facebook : Fil-à -Mart Créations crochet et la page Instagram : Fil-à-Mart.

Latest stories

De belles fleurs égayent les jardins de la région

The Gleaner

Le partage d’histoires, le 10 juillet 2024

D’un foyer à l’autre le 16 juin 2024 10 juillet

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp