The Gleaner
Agriculture

De Fraisière Lamoureux à Jardins Rivière La Guerre

La Fraisière Lamoureux située sur le chemin Rivière-La-Guerre à Saint-Anicet a vendu son entreprise familiale après 40 ans. 

« Quand je me suis approchée de la soixantaine, je me suis dit qu’il était temps de me concentrer simplement sur notre restaurant et notre fruiterie. Ça va aussi nous permettre de passer plus de temps en Floride », partage Diane Bouchard, ancienne propriétaire de la Fraisière Lamoureux. 

Un brin d’histoire

La Fraisière voit le jour en 1981, dirigée par Jacques et Liliane Lamoureux, premiers propriétaires de l’entreprise à l’époque. Vingt ans après, elle sera cédée à leurs fils Michel Lamoureux et sa femme Diane Bouchard.

«  Nous avons commencé avec les fraises et le maïs sucré, explique Mme Bouchard. Nous avions une serre de légumes et étions plus spécialisés dans les fleurs ornementales et sommes les seuls à produire des fleurs annuelles ». L’ancienne propriétaire ajoute également qu’ils ont toujours conservé fraises, tomates et concombre de serre et que ces aliments marquent leur distinction auprès des clients.

Également propriétaire d’une deuxième serre située sur la route 132, celle-ci leur permettait d’apporter et de vendre leurs produits à Saint-Anicet, ce qui leur faisait une bonne charge de travaille pour deux personnes. 

Madame Bouchard mentionne que sa « passion à elle a toujours été la restauration ». Elle et son mari ont donc ouvert un restaurant ainsi qu’une fruiterie. Avec ces deux entreprises de plus à gérer, le couple décide finalement de se concentrer sur le restaurant et la fruiterie et de s’offrir une semi-retraite bien méritée.

Nouveau chapitre

Après avoir acheté l’entreprise au début de 2022, les nouveaux propriétaires ne perdent pas de temps à proposer leur offre.

« Nous avons vendu en novembre 2022 à Jessica Martel et André Dubois, indique Mme Bouchard. Depuis le début de mars, nous sommes avec eux en tout temps, afin de leur donner toutes les connaissances et l’expérience dont ils ont besoin ». Elle précise également qu’elle et son mari accompagneront le jeune couple tout au long de la production pour ne pas trop dépayser leurs clientèles. 

 

La Fraisière Lamoureux à Saint Anicet a été vendue en novembre 2022 à Jessica Martel et André Dubois et leur famille PHOTO Facebook Les Jardins Rivière la Guerre

 

L’ancienne propriétaire confirme que la transition se passe très bien et que Mme Martel est de caractère très ambitieux et passionné. «  Jessica est très charismatique, témoigne-t-elle. Elle va apporter une nouvelle couleur et un vent nouveau à la compagnie ». 

Mme Bouchard et son mari considèrent le jeune couple comme « la relève qu’ils n’ont jamais eue » et sont très heureux d’avoir trouvé des gens en qui ils peuvent avoir pleinement confiance.

«  Nous allons leur apporter tous les outils nécessaires, témoigne Mme Bouchard. Nous voulons que Jessica et son mari aient encore quarante autres belles années devant eux, tout comme les quarante précédentes ».

La Fraisière Lamoureux porte maintenant le nom de Les Jardins Rivière La Guerre. Les nouveaux propriétaires précisent que ce nom ne fait pas simplement allusion à la rue sur laquelle se trouve l’entreprise, mais aussi à toute la culture et l’histoire de la Rivière-La-Guerre.

Nouvelle administration 

Heureusement pour Mme Martel et son mari, ils n’ont pas été affectés dans leurs productions durant la grande panne causée par le verglas plus tôt ce mois si, mais Mme Martel affirme qu’ils ont quand même eu quelques dommages. « Une des serres a été frappée par un éclair pendant qu’une employée travaillait à l’intérieur, témoigne-t-elle. Heureusement, elle n’a pas été blessée, mais l’éclair a quand même fait sauter les deux têtes de fournaise de la serre ainsi que le robot qui s’occupe de nous avertir si la température des serres en trop basse. Nous n’avons pas eu le choix de vérifier les serres pendant la nuit pour être sûrs que tout allait bien ».

La nouvelle propriétaire des serres partage qu’elle et son mari ont : « très hâte à l’ouverture officielle qui se déroulera le 12 mai » et qu’à l’occasion de la fête des Mères, le 14 mai, ils offriront gratuitement, à toutes les mamans qui le demandent, une potée fleurie avec achat minimum de 10 $.

« Ce sera le début d’une grande aventure pour notre famille et nous allons nous assurer de garder les hauts standards de qualité et de service de la Fraisière Lamoureux », annonce Mme Martel.

 

Latest stories

L’UPA locale élit un nouveau président

Une saison des sucres précoce pour les acériculteurs enthousiastes

Plus de 530 000 $ investis pour la conservation d’espèces en péril

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp