The Gleaner
Nouvelles

Élections municipales : les électeurs optent pour le changement

Sarah Rennie
Traduit par Iris Delagrange

Les électeurs de la région ont provoqué une vague de changement qui a balayé de nombreuses municipalités qui ont tenu des élections la semaine dernière. La course à la mairie dans huit municipalités a abouti à l’élection d’un nouveau chef dans toutes les municipalités sauf une, avec plusieurs luttes serrées.

À Saint-Anicet, le maire sortant Gino Moretti a remporté un second mandat avec 51,51 % des voix, soit seulement 12 voix de plus que son adversaire André Picard. C’était la deuxième fois que ce duo s’opposait en campagne électorale, M. Moretti ayant gagné en 2017 par seulement 40 voix.

Une course à la mairie à Franklin a vu l’équipe Métras remporter six des sept sièges. L’équipe, dirigée par l’ancien conseiller Yves Métras, a présenté plusieurs candidats sur une plate-forme de gestion responsable, en opposition au maire sortant Douglas Brooks, qui a terminé troisième derrière M. Métras (56,77%) et Jacques Roy (24,87%) avec seulement 18,36% des voix. Le candidat indépendant Simon Brennan, également connu localement sous le nom de M. Bois de grange, complétera le conseil municipal à Franklin.

Une autre course extrêmement serrée a eu lieu à Havelock, où le maire sortant Denis Henderson a été défait par Stéphane Gingras, qui a obtenu 51,33% des voix. La différence entre M. Gingras, un géographe et environnementaliste qui travaille avec le groupe de préservation de l’environnement Ambioterra basée à Saint-Chrysostome, et M. Henderson s’est joué à 12 voix.

À Saint-Chrysostome, l’ancien conseiller Steve Laberge prendra la tête du conseil municipal après avoir défait le maire sortant Gilles Dagenais. M. Laberge a reçu 66,58 % des appuis parmi les électeurs admissibles.

Nouveaux maires élus à des postes vacants

Des nouveaux dirigeants ont également été élus dans quatre municipalités à la suite de courses à la mairie qui se sont déroulées sans opposition d’un maire sortant.

Christine McAleer prendra la tête de la municipalité d’Ormstown après le départ à la retraite de l’ancien maire Jacques Lapierre. Madame McAleer, qui s’est présentée sur une promesse de changement ainsi qu’une nouvelle vision pour la municipalité, a défait Philippe Besombes avec 53,09% des voix.

Mark Wallace est passé de son ancien poste de conseiller municipal à maire de Hinchinbrooke, suite à une victoire décisive sur Alfred Mackay et Edgar Malboeuf. M. Wallace a recueilli 73,78 % des voix et à succédé à la mairesse de longue date Carolyn Cameron.

À Saint-Stanislas-de-Kostka, la tentative de retour au pouvoir de l’ancien maire Jean-Pierre Gaboury a été stoppée par le conseiller Jean-François Gendron, qui l’a emporté haut la main avec 75,49 % des voix.

Enfin, Lucien Bouchard prendra la relève à titre de maire du comté de Hemmingford à la suite du décès prématuré de Paul Viau au printemps dernier. M. Bouchard a remporté l’élection contre le résident Vladimiro Massignani avec 84,72 % des voix.

La moyenne régionale du taux de participation électorale dans les municipalités ayant une course à la mairie était d’environ 46 %. Le taux de participation le plus faible a été enregistré à Hinchinbrooke, où seulement 28,7 % des électeurs admissibles ont pris part à l’élection, suivie d’Ormstown, avec un taux de participation de 35 %. Le taux de participation le plus élevé a été enregistré à Havelock (67,7 %), ainsi qu’à Franklin, où 51,8 % des électeurs admissibles ont voté.

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.