The Gleaner
Agriculture

Entre courges et citrouilles

Les feuilles changent de couleur, le temps se refroidit et les courges sortent. À ce temps-ci de l’année, la citrouille et la courge sont des aliments de base incontournables : que vous les utilisiez dans une tarte, un rôti, ou encore pour décorer votre table de l’Action de grâce, la ferme Caraviassaura combler tous vos besoins en matière de cucurbitacées.

La ferme Caravias a été créée il y a 23 ans par le couple Lynda Vandermeer et Ulysses Caravias. L’une des principales raisons de la création d’une telle ferme était qu’elle pouvait être réalisée pendant que Mme Vandermeer restait à la maison pour prendre soin des enfants. La principale source d’inspiration de Mme Vandermeer est que l’épicerie n’offre tout simplement pas le même genre de variété et de qualité qu’elle obtient avec ses courges : « Le goût de la courge et les variétés offertes en épicerie ne sont tout simplement pas au rendez-vous. J’ai ce qu’on trouve à l’épicerie, mais j’en ai plus encore » !

La ferme Caravias propose une grande variété de courges pour la cuisine et la décoration PHOTO gracieuseté de la ferme Caravias

 

Mme Vandermeer cultive plus de 30 sortes différentes de courges et de citrouilles sur sa propriété. Elle propose des citrouilles destinées à être cuisinées, ou utilisées comme citrouilles-lanternes, ainsi qu’une variété spéciale qui produit des graines de citrouille vertes, « comme celles que l’on trouve dans les mélanges de fruits et légumes séchés ». En ce qui concerne les courges, elle propose les classiques telles que la butternut, la spaghetti et la poivrée, mais aussi d’autres variétés un peu moins connues. Elle offre aussi bien des courges pour la cuisine que des courges décoratives, plus petites, qui peuvent être utilisées pour créer une magnifique corne d’abondance automnale ; aucune transformation n’est effectuée à la ferme, donc seules les courges sont vendues.

Une autre particularité de cette ferme est son treillis unique en son genre, entièrement recouvert de courges. Il est fabriqué à partir d’une clôture en fil de fer et forme un tunnel que les visiteurs peuvent traverser. Des courges de diverses variétés poussent le long de ce treillis, et ce, jusqu’au sommet, ce qui fait que les plantes se dressent au-dessus des gens lorsqu’ils passent à travers. Mme Vandermeer explique que le treillis est installé de manière à permettre aux visiteurs de prendre des photos sous le treillis lors de leur passage à la ferme.

Parmi les courges préférées de Mme Vandermeer figurent la courge Sunshine et la courge Delicata. La sunshine est assez sucrée et plus grosse, et une seule suffit pour nourrir jusqu’à six personnes. Pour sa part, la delicata « a le même goût qu’une patate douce ».

Les courges sont un bon choix d’aliments à acheter localement, car on peut en faire des réserves et en essayer plusieurs variétés sans craindre de les voir périmer : « Il est très important d’acheter localement. Puisque les courges et les citrouilles ont une longue durée de conservation, il est facile de se procurer tout ce dont on aura besoin pour plusieurs mois », explique Mme Vandermeer.

La ferme Caravias vend ses produits à son kiosque en bord de route. Ils sont ouverts tous les jours de la semaine, de 10 h à 17 h. Bien que la plupart de leurs produits soient cueillis à l’avance pour les clients, ils organisent un événement d’autocueillette la fin de semaine du 1er et 2 octobre. L’événement aura lieu pendant les heures d’ouverture habituelles de la ferme, au 1119, route 219 nord, à Hemmingford. L’entrée est gratuite ; les clients devront simplement payer pour ce qu’ils cueillent.

Latest stories

Festival d’automne d’Ormstown: une vedette du monde de l’autisme en conférence le 30 septembre prochain

The Gleaner

Les pommes abondent aux Fermes Enderle

L’ARTERRE – plus qu’un transaction foncière, un réel maillage.

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 4 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !