The Gleaner
Nouvelles

Halloween sans contact : une affaire épeurante mais sûre

PHOTOS Sarah Rennie

Les maisons d’un bout à l’autre de la région ont été équipées de rampes à bonbons innovantes, de cordes à linge avec des sacs de bonbons suspendus, et de pinces extra longues pour distribuer les bonbons en toute sécurité aux personnes qui ont fait la tournée des quartiers pour l’Halloween. La municipalité de Saint-Anicet a toutefois mis tout en œuvre pour célébrer une veille de la Toussaint sans contact. La municipalité a créé, en partenariat avec le Club Optimiste de St-Anicet, le Cercle des Loisirs de Cazaville, la Société Historique de St-Anicet, et Autobus Huntingdon, le Passeport de la peur, qui présente cinq emplacements stratégiques où des panneaux interactifs ont détaillé les circonstances étranges entourant le décès d’une poignée de malheureux individus fictifs. Un code QR sur chaque panneau pouvait être scanné avec un téléphone intelligent pour révéler un personnage fantôme qui racontait son histoire. L’activité s’est révélée très populaire, de nombreux parents ayant exprimé leur appréciation pour tous les efforts déployés pour en faire un Halloween extra spécial.

Latest stories

Des cyclistes s’aventurent sur les routes de la région

Départ de deux légendes

The Gleaner

Havelock s’apprête pour un scrutin cet automne

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp