The Gleaner
Nouvelles

Havelock contestera l’usine d’asphalte avant la CPTAQ

Le conseil municipal de Havelock se regroupe à la suite de l’annulation abrupte de l’audience publique demandée par la municipalité devant la Commission de protection du territoire agricole (CPTAQ).

La municipalité s’apprêtait à plaider sa cause devant la commission le 7 février dernier, contre l’exploitation d’une usine d’asphalte déjà installée sur le site des Carrières Ducharme sur le mont Covey Hill. Plus d’une vingtaine d’autres organismes, groupes et individus avaient également prévu de se présenter, soit en personne, soit en déposant un mémoire d’opposition à l’usine appartenant au Groupe Chenail Inc.

Au moment de mettre sous presse, la commission n’avait pas encore confirmé de nouvelle date.  Des témoignages étaient attendus de la part de la municipalité, du comité ad hoc de la municipalité qui a étudié les impacts potentiels de l’usine au cours des derniers mois, ainsi que du groupe de conservation local Ambioterra et du syndicat local de l’UPA, entre autres. On s’attend à ce qu’ils contestent l’évaluation favorable du projet de la CPTAQ, émise en septembre dernier, qui concluait qu’une usine d’asphalte à son emplacement actuel n’aurait pas d’impact sur la ressource sol, la production acéricole et les vergers avoisinants, ni sur l’homogénéité de la communauté et de l’exploitation agricole de la région.

L’évaluation de la CPTAQ, qui ne constitue pas une décision finale, propose de permettre au Groupe Chenail Inc. d’exploiter l’usine pendant cinq ans, tout en respectant certaines conditions. Après cette période, le dossier pourrait être réévalué.

Havelock, qui a déjà mené une longue bataille judiciaire contre l’usine, soutient qu’un tel projet est incompatible avec la vocation agricole et forestière de la communauté.

« La municipalité n’est pas prête à se laisser faire, affirme le maire Gérald Beaudoin. Nous voulons faire entendre notre cause et nous espérons qu’ils rendront un jugement en notre faveur », ajoute-t-il.

Latest stories

Investissement de 800 000 $ pour les emplois d’été

The Gleaner

Crise de santé : le CISSSMO ferme des lits et demande au public d’éviter les urgences

Le gouvernement provincial finance le compostage dans trois municipalités du HSL

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp