The Gleaner
Communauté

Internet haute-vitesse dans le Haut-Saint-Laurent: toujours en téléchargement

La tâche de la compagnie Québécoise Vidéotron n’est pas des moindre: 37 000 foyers, 8 500km de fibre optique et plus de 200 000 poteaux à adapter ou à installer. Les chiffres donnent quelque peu le tournis. Ce n’est malheureusement donc pas une grande surprise de recevoir un communiqué de la compagnie annonçant de légers retards dans la région, avec des installations dans les « prochaines semaines » et pouvant s’échelonner jusqu’à décembre 2022.

Le gouvernement du Québec a été notifié de la mise à jour des échéanciers. Vidéotron cite plusieurs raisons à ces contre-temps, notamment le manque de main d’œuvre qualifiée en région, la crise sanitaire des deux dernières années ou encore un manque de précision dans la cartographie des foyers à desservir. Toutefois dans un communiqué de juillet dernier émis par Vidéotron, la compagnie faisait état d’un inventaire réalisé au tout début du projet et recensant 2585 foyers à brancher. Vidéotron citait également un déploiement « historique » et de grande ampleur, et assurait que « de nombreux foyers seront branchés avant les dates indiquées ». Un diagramme expliquant les différentes étapes de branchement et de raccordement des entreprises et des foyers résidentiels a été partagé, mentionnant que l’obstacle principal était l’obtention de permis avant de pouvoir établir les connexions, et qu’en date d’aujourd’hui, 92% des permis avait été émis et 9% des lignes modifiées ou construites. La conclusion est malheureusement sans appel: les foyers laissés-pour-compte ne sont pas prêts d’être raccordés à un service internet décent d’ici les prochaines semaines.

Vidéotron lance également un appel aux citoyens afin que ceux-ci fasse part de leur souhait d’être raccordés au service haute-vitesse de la compagnie, via leur site internet notamment. Le fournisseur internet Québecois se félicite d’avoir reçu « 298 demandes de citoyens » ayant manifesté un intérêt à recevoir leurs services.

En 2021, le gouvernement Caquiste mettait en place le programme Opération haute vitesse (OHV) afin de relancer le vaste chantier du branchement des centaines de milliers de foyers Québécois étant toujours en reste, suite aux efforts du précédent gouvernement. Depuis, des millions de dollars avaient été promis par les députés des différents comtés concernés, dont le comté de Huntingdon, afin d’offrir un service internet haute-vitesse dans la région. Le site du gouvernement du Québec, qui fait état de la situation, explique que: « Lancée en 2021, l’Opération haute vitesse vise à procurer une couverture aux 250 000 foyers québécois qui, à ce moment, malgré les initiatives privées de fournisseurs et les incitatifs financiers en provenance de programmes gouvernementaux, n’avaient pas accès à de tels déploiements de services en région ».

 

Latest stories

Les services de post-aidance s’installent dans la région

The Gleaner

Des animaux de compagnie en pleine forme

The Gleaner

Cocos de Pâques et chocolats à profusion

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp