The Gleaner
Nanette

La Big Apple

Question : Pourriez-vous nous en dire plus sur votre expérience à New York et sur la comédie musicale de Broadway dans laquelle vous avez joué ?

« C’est le dernier appel pour les passagers du vol Delta #1087 – destination : New York City. Tous à bord » ! J’étais tellement excitée que j’avais du mal à me contenir. J’avais à peine dix-huit ans et j’étais en route pour la ville la plus fascinante et la plus excitante du monde !

Maman m’avait envoyée à New York pour passer une audition au célèbre conservatoire de musique Julliard. Malheureusement, je n’ai pas obtenu la bourse dont j’avais besoin, mais il me restait environ une semaine à passer à New York avant de devoir retourner à l’université de Southern Mississippi.

Peu après mon audition à Julliard, j’ai rencontré mon cousin Hy dans son restaurant. Quel endroit ! Je n’aurais jamais imaginé qu’un membre de ma famille puisse posséder une entreprise aussi exclusive et glamour. Toutes les stars les plus célèbres de New York mangeaient à son restaurant, Le Voisin.

Mon cousin m’a raconté qu’il s’était arrangé pour que quelqu’un m’entende chanter, parce qu’il avait une « oreille d’étain » et éprouvait de la difficulté à distinguer les notes. J’ai donc chanté pour son ami intime, le célèbre acteur Rudy Vallee, qui m’a suggéré d’auditionner pour le rôle de la doublure de la première dame dans son spectacle à Broadway. M. Vallee était la star de How to Succeed in Business Without Really Trying, la nouvelle comédie musicale récompensée par le prix Pulitzer.

L’actrice principale était Michelle Lee, connue à l’époque pour son rôle dans la série télévisée américaine Knots Landing. La doublure de Michelle quittait la série, et les auditions étaient en cours pour la remplacer.

Quelques jours plus tard, je me suis retrouvée sur la scène du 45th Street Theatre, à chanter pour le célèbre Frank Loesser, auteur et compositeur de la comédie musicale. J’étais la dernière à passer l’audition et j’étais morte de peur !

Quand il m’a entendu chanter, il m’a invité à venir à son bureau plus tard dans la journée pour chanter devant les producteurs. À la fin de la réunion, ils m’ont demandé quels étaient mes projets pour l’avenir. Je leur ai répondu que je retournais dans le Mississippi pour poursuivre mes études.

Ils m’ont alors posé une question qui restera gravée dans ma mémoire toute ma vie. « Eh bien, Mlle Workman, préférez-vous rentrer chez vous et aller à l’école, ou voulez-vous participer à ce spectacle en tant que doublure de Michelle Lee » ?  Je crois que j’ai failli m’évanouir ! La réponse était évidente.

Dans une comédie musicale new-yorkaise, il est courant qu’une doublure se produise dans le chœur, qu’elle se tienne prête à sauter dans le rôle qu’elle remplace et qu’elle apparaisse dans plusieurs rôles différents – et c’est ce que j’ai fait.

Pendant des mois, j’ai joué sur scène dans le chœur, en chantant et en dansant. Je n’arrivais pas à croire que j’étais payée pour m’amuser à ce point-là !

Michelle Lee, qui avait confiance en moi, a pris deux semaines de vacances et mon tour est venu de devenir la première dame sur une scène de Broadway. J’avais 19 ans et c’était mon premier soir dans le rôle principal d’une des comédies musicales les plus populaires et les plus anciennes de la décennie à Broadway.

Maman et papa sont venus en avion de Jackson et se sont assis nerveusement dans le public. Ce soir-là, mon rêve et leurs rêves se sont réalisés. J’imaginais mal une vie plus belle que celle que j’étais en train de vivre.

Lorsque le spectacle a fermé à Broadway, on m’a donné le rôle de « Rosemary » et j’ai fait une tournée dans tous les États de l’Est avec le théâtre d’été de la Paper Mill Playhouse. La tournée a duré environ six mois, puis je suis rentrée à New York, convaincue que je ne voulais plus retourner à l’école dans le Mississippi.

C’est à New York que je voulais rester.

Latest stories

Avez-vous déjà vécu une expérience de mort imminente ?

Nanette Workman

Le pire cauchemar d’une mère

Nanette Workman

Lady ‘Mama’lade

Nanette Workman

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp