The Gleaner
Nouvelles

La campagne des Dames Auxiliaires, réussi malgré la pandémie

Les Dames Auxiliaires de l’Hôpital Barrie Memorial ont dû renoncer au traditionnel porte-à-porte en raison de la pandémie. La campagne de cartes postales de l’année dernière s’est avérée être une façon innovante de frapper aux portes, et les résultats sont plutôt positifs.

Près de 40 940 dollars ont été collectés au cours de la campagne annuelle de collecte de fonds, dont 2 810 dollars provenant de la vente d’adhésions et 38 129 dollars de dons. « Je considère que c’est une très bonne année, » déclare Joanna McClintock, présidente du comité d’adhésion. Elle note que, contrairement à l’année précédente, le groupe a pu organiser son traditionnel dîner barbecue du 1er juillet sous la forme d’un service au volant, et a participé à quelques événements communautaires.

 

En guise de soutien au personnel de l’hôpital, les dames auxiliaires ont récemment remis à chaque employé du Barrie Memorial une carte-cadeau de 50 $ pour l’aider à payer ses frais d’essence ou d’épicerie.
  
PHOTO Dames Auxiliaires de l’Hôpital Barrie Memorial

 

« Nous espérons que tout reviendra plus grand et mieux après la pandémie, » déclare Mme McClintock, en avançant que, bien qu’elles espèrent que le bazar traditionnel aura lieu cet automne, il n’y a rien de coulé dans le béton. Elles lanceront toutefois leur tirage annuel de courtepointes à l’Expo Desjardins d’Ormstown en juin.

Le nombre de membres a fortement diminué avec la pandémie, tombant à 537 en 2020 et 562 en 2021. Par conséquent, les auxiliaires ont apporté quelques changements à leurs règlements, comme le fait que toute personne qui fait un don devient automatiquement membre et que l’adhésion n’est plus réservée aux femmes. « Tout le monde peut désormais adhérer, » déclare Mme McClintock, qui admet que si cette approche est plus inclusive, l’organisation ne changera pas de nom pour l’instant.

Les Dames Auxiliaires ont continué à jouer un rôle essentiel à équiper l’Hôpital Barrie Memorial, malgré les défis imposés par la pandémie et par les changements dans la hiérarchie des achats au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO). Les auxiliaires ont acheté pour plus de 60 000 $ d’équipement au cours de la dernière année, et une liste de demandes totalisant plus de 370 000 $ a été approuvée par l’organisme.

Parmi les achats récents, citons une machine à oxygène, des équipements thérapeutiques pour la réadaptation, un chariot de pré-codage, plusieurs civières spécialisées pour différents services, des équipements pour l’apnée du sommeil, des thermomètres électroniques et d’autres pièces d’équipement.

« Tout cet équipement est destiné à l’usage direct des patients, » explique Mme McClintock.

«  Il y a encore des besoins pour le Barrie, et peut-être encore plus maintenant, après la pandémie, » admet-elle, suggérant que la campagne de 2022 sera plus importante que jamais.

Latest stories

Des foules record pour l’Expo Ormstown

Sarah Rennie

Des démarches ralenties par le gouvernement

Une première mondiale : des camions de brousse 100% électriques, 100% Québécois au Parc Safari

Iris Delagrange

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 4 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !