The Gleaner
Nouvelles

La Friperie Communautaire Huntingdon déménage à Sainte-Barbe

À l’automne 2021, la Ville de Huntingdon a annoncé qu’elle expulserait la Friperie Communautaire Huntingdon à compter du 31 mars. La friperie est une ressource essentielle dans la municipalité et dans la région depuis plus d’une décennie, et la déclaration de la ville a surpris plusieurs résidents de la région. Alors que la fin du mois approche à grands pas, l’équipe responsable de la friperie est occupée à finaliser le déménagement dans un nouveau local situé à Sainte-Barbe.

La décision de déménager à Sainte-Barbe est une suite logique, puisque la friperie envisageait déjà de déménager son siège social dans cette commune suite aux résultats d’une étude de faisabilité financée par le Fonds des régions et ruralité (FRR) de la MRC du Haut-Saint-Laurent. Guylaine Joannette, la directrice générale de la friperie, laisse néanmoins entendre que l’éloignement de Huntingdon pourrait n’être que temporaire. « Nous poursuivons nos recherches, car l’organisation de la friperie communautaire n’a jamais eu l’intention de quitter la ville de Huntingdon car la population a grandement besoin de nos services ».

Madame Joannette explique qu’une réunion a eu lieu avec la ville de Huntingdon à la fin du mois de février, au cours de laquelle l’équipe de la friperie a été invitée à soumettre une sélection d’options pour un nouvel emplacement. Une liste a donc été soumise, mais en date du 17 mars, aucune suite n’a été donnée à cette réunion.

Le déménagement à Sainte-Barbe se passe très bien, bien qu’il s’agisse d’une période lourde et « exigeante ». Guylaine Joannette dit qu’elle peut « compter sur une équipe créative, déterminée et incroyable, ainsi que sur des bénévoles dévoués, généreux de leur temps et soucieux de ne pas voir ce service disparaître de la région ». Elle est donc très reconnaissante de l’aide qui a été offerte jusqu’à présent afin de mener à bien ce gros changement.

Cependant, il n’y a pas assez d’espace au nouvel emplacement pour tout ce qui est actuellement stocké à l’ancien local de la friperie. L’inventaire en trop sera donc entreposé dans une remorque de 53 pieds que la Friperie loue et qu’un citoyen a généreusement accepté de garder sur sa propriété en attendant une meilleure solution.

 

La Friperie Communautaire Huntingdon, désormais située à Sainte-Barbe.  PHOTO Friperie Communautaire Huntingdon

 

La friperie a donc encore besoin de l’aide des citoyens. « Nous croyons avoir besoin de plus de bénévoles pour remplir la remorque les 30 et 31 mars. Avec une petite équipe, la fatigue commence à se faire sentir », reconnaît la directrice, tout en notant que certains employés et bénévoles seront déjà en poste à la nouvelle friperie.

Une campagne GoFundMe a également été lancée sur internet pour aider à couvrir les frais de déménagement. Après deux ans de pandémie, les ressources financières de la friperie ont diminué grandement et l’établissement est actuellement déficitaire pour le premier trimestre 2022. « Le GoFundMe sera en mesure de nous aider à couvrir les coûts de déménagement de notre siège social et toutes les dépenses connexes (remorque, espace de stockage ou frais de déménagement). La perte de notre siège social de Huntingdon, où nous sommes auto-financés à plus de 77%, a un impact important en ce moment. Un petit don peut faire une grande différence », explique Madame Joannette.

Une initiative régionale

Outre le déménagement actuel, la friperie est également impliquée dans une nouvelle campagne de sensibilisation appelée En Bon État. « Nous avons participé à la rédaction et à la soumission du projet en collaboration avec Entraide Mercier, ainsi qu’avec cinq autres friperies du territoire », explique Guylaine Joannette. L’objectif global de cette initiative est de sensibiliser le public à la qualité des dons que les gens font aux friperies locales. « La question des dons inutilisables, qui dépassent souvent les 30 % de ce que nous recevons, coûte cher à nos OBNL. Avec cette campagne, nous voulons sensibiliser les gens à la nécessité de se poser les bonnes questions avant de donner à une friperie ». Plus de détails sur cette initiative peuvent être trouvés sur le site internet friperieenbonetat.com.

L’Assemblée générale annuelle de la friperie aura également lieu le 29 mars prochain.
« Nous annoncerons les changements sur lesquels nous travaillons depuis plus d’un an », explique la directrice, tout en reconnaissant que « la situation nous a forcé à aller un peu plus vite que nous ne l’avions estimé initialement. Nous utilisons ce temps pour lier tout cela ensemble », dit-elle, ajoutant que leur objectif est de mettre les bouchées double afin qu’ils aient le temps de célébrer leur douzième anniversaire, qui est reporté depuis février en raison de l’achalandage. Un nouveau nom pour la friperie sera également voté lors de l’AGA qui aura lieu à 13h.

La friperie a ouvert ses portes à sa nouvelle adresse au 452 Chemin de l’Église à Sainte-Barbe le 22 mars dernier. La friperie est ouverte du mardi au samedi de 9h à 17h. Pour plus d’informations, suivez la friperie sur Facebook. Ceux qui peuvent donner un peu de temps dans les prochains jours pour aider l’organisme communautaire à déménager peuvent communiquer au 450-377-1695.

Latest stories

Ormstown adopte un règlement pour encadrer l’utilisation des pesticides dans le village

Un incendie détruit le restaurant Express 57 d’Ormstown; Des campagnes sont en cours pour aider le restaurant à retrouver sa gloire d’antan

Le Gleaner se qualifie pour une bonne douzaine de prix

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 4 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !