The Gleaner
Communauté

La Garderie préscolaire Des Petits Pieds ouvre à Huntingdon

Une nouvelle garderie préscolaire pouvant accueillir jusqu’à 80 enfants a ouvert ses portes à Huntingdon le 7 août.

Située au cœur du nouveau quartier résidentiel et commercial, la nouvelle installation est la quatrième garderie privée à ouvrir ses portes dans le cadre de la chaîne Garderie préscolaire Des Petits Pieds, dirigée par les copropriétaires et sœurs Anny et Dominique Dubois. Deux autres garderies appartenant à la chaîne sont situées à Valleyfield et une troisième a été ouverte l’an dernier à Saint-Louis-de-Gonzague.

Lors de la visite des nouvelles installations en compagnie de la députée de Huntingdon, Carole Mallette, le 31 juillet, le maire de Huntingdon, André Brunette, a fait remarquer qu’avec la construction de 1 000 nouvelles maisons à Huntingdon au cours des prochaines années, la garderie bilingue répondra à un besoin immédiat de services de garde d’enfants dans la région. En fait, les inscriptions pour l’ensemble des 80 places disponibles, y compris la section pouvant accueillir jusqu’à 20 bébés, étaient déjà toutes réservées en décembre dernier.

 

La députée de Huntingdon Carole Mallette et le maire de Huntingdon André Brunette se sont joints à léquipe de la nouvelle Garderie Préscolaire Des Petits Pieds pour une cérémonie dinauguration le 31 juillet dernier PHOTO Fiona McKellar

 

Au cours de sa visite, Mme Mallette s’est entretenue avec les propriétaires sur l’importance de la qualité des services de garde d’enfants dans la région et sur les efforts déployés par le gouvernement pour répondre rapidement à la demande croissante. Selon la copropriétaire Anny Dubois, le gouvernement a approuvé la demande de construction de la garderie en janvier 2022, et le permis d’ouverture a été obtenu le 21 juillet dernier, plus tôt que prévu.

Mme Dubois vit actuellement à Beauharnois, mais a travaillé auparavant à Huntingdon. Elle dit se souvenir de la ville dans les jours qui ont suivi la fermeture des usines textiles et se réjouit de la voir se développer à nouveau. « Nous sommes également fiers, car nous créons des emplois dans la région », explique-t-elle, précisant que la garderie compte une vingtaine d’employés.

« Cela permettra également à plus de parents de travailler, ce qui contribuera à améliorer l’économie locale », a ajouté Mme Dubois, qui se réjouit de rencontrer les familles de la région et de travailler ensemble.

Latest stories

La lieutenante-gouverneure honore deux résidants du Haut-Saint-Laurent

The Gleaner

Des jeunes récompensés pour leur implication au sein de la communauté

Un projet de correspondance défonce les barrières linguistiques

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp