The Gleaner
Nouvelles

La vigilance est de mise face à la rougeole

En date du 19 mars, le gouvernement du Québec a confirmé que 28 cas de rougeole ont été signalés depuis le début de l’année 2024, exposant plusieurs milliers de personnes à la maladie hautement contagieuse à Montréal, à Laval, en Mauricie, au Centre-du-Québec ainsi que dans certaines régions des Laurentides.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO) confirme qu’aucun cas n’a été signalé dans la région à ce jour. L’autorité régionale de la santé rappelle toutefois à la population d’être à l’affût d’éventuels symptômes et de suivre les recommandations de santé publique.

Chaque cas de rougeole répertorié au Québec déclenche une enquête de santé publique afin de déterminer la source de l’infection et d’identifier les personnes susceptibles d’avoir été exposées au virus. Selon la Direction de la santé publique de la Montérégie (DSPM), seuls deux des 28 cas recensés provenaient de l’extérieur du Québec, ce qui laisse à penser que la maladie est transmise à l’intérieur de la province. La DSPM confirme que plusieurs des personnes considérées comme ayant été en contact avec la maladie potentiellement grave résident en Montérégie, et une opération est en cours afin de rejoindre les personnes qui pourraient être à risque.

Le gouvernement dresse également une liste des lieux et des dates où des personnes ont pu être exposées à un cas confirmé de rougeole depuis le 21 février, notamment l’Aéroport International Montréal-Trudeau, les lignes du métro de Montréal, l’Hôpital de Montréal pour enfants, l’Hôpital Sainte-Justine, plusieurs garderies, différentes pharmacies et diverses entreprises. La liste est mise à jour quotidiennement et, comme une éclosion de cas de rougeole est une question de sécurité publique, l’information est disponible en français et en anglais sur le site Web Quebec.ca.

La vaccination est essentielle

Le CISSSMO constate une augmentation du nombre de demandes de vaccination contre la rougeole dans les points de service locaux. Les personnes nées avant 1970, celles qui possèdent un certificat médical attestant qu’elles ont eu la rougeole avant le 1er janvier 1996 et celles qui ont été vaccinées contre le virus sont considérées comme suffisamment protégées. Le gouvernement du Québec encourage vivement les personnes non protégées à se faire vacciner.

Des informations sur la rougeole ont récemment été envoyées directement aux parents d’enfants d’âge scolaire par les commissions scolaires et les centres de services locaux à la suite d’une directive du ministère de la Santé et des Services sociaux. Un représentant du CISSSMO confirme également que « nos équipes procèdent à des appels téléphoniques et préparent des communications écrites pour rejoindre les parents d’enfants dont le statut vaccinal est incomplet ».

Dans le cadre du programme provincial d’immunisation, le vaccin contre la rougeole est disponible dans les cliniques de vaccination des CLSC du Haut-Saint-Laurent pour les enfants âgés de 12 à 24 mois. Il est également offert gratuitement aux enfants plus âgés et aux adultes considérés comme non protégés, sur rendez-vous, dans les points de service locaux de Salaberry-de-Valleyfield, Mercier, Les Côteaux, Châteauguay, Vaudreuil-Dorion et Lacolle. Il est possible de prendre rendez-vous sur le site clicsante.ca ou en appelant le 1-877-817-5279.

Latest stories

Investissement de 800 000 $ pour les emplois d’été

The Gleaner

Crise de santé : le CISSSMO ferme des lits et demande au public d’éviter les urgences

Le gouvernement provincial finance le compostage dans trois municipalités du HSL

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp