The Gleaner
Éducation

Le CSSVT dévoile son plan d’organisation scolaire 2024-2029

Le 27 septembre dernier, le conseil d’administration du Centre des services scolaire de la Vallée-des-Tisserands (CSSVT) a approuvé les demandes inscrites au Plan québécois des infrastructures (PQI) 2024-2034.

Depuis 2019, l’équipe des Services de l’organisation scolaire, accompagnée de différentes ressources logistiques, multiplie les initiatives afin de permettre à plus de 1 700 nouveaux élèves d’avoir accès à des espaces d’apprentissage agréables et des services de qualité.

« Dans l’immédiat, il est impératif de s’attarder à l’évolution anticipée des effectifs pour prévoir les besoins organisationnels et répondre aux exigences du milieu, commente Suzie Vranderick, directrice générale du CSSVT. Ainsi, dans le but d’offrir un environnement propice à la réussite éducative et au développement professionnel de la communauté, le plan d’organisation scolaire (POS) 2024-2029 prévoit la création de nouveaux espaces de vie et l’ajout de classes modulaires en attendant l’aval du MEQ pour de nouvelles constructions ».

Le prochain plan d’organisation scolaire prévoit, pour la rentrée 2024 dans le secteur de Huntingdon, l’installation de six classes modulaires à l’école Notre-Dame-du-Rosaire (Édifice Jean-XXIII) à Ormstown. La demande transmise au Ministère pour le PQI 2024-2034 précise la construction d’une nouvelle école primaire de 17 locaux dans le secteur de Huntingdon.

 

Un exemple dune classe modulaire du type qui sera installé dans de nombreuse écoles de la région PHOTO Centre des services scolaire de la Vallée des Tisserands

 

Le Secteur de Salaberry-de-Valleyfield prévoit, pour la rentrée 2024, l’installation de 8 classes modulaires à l’école Saint-Joseph-Artisan, de 2 classes modulaires à l’école Élisabeth-Monette et les travaux en cours à l’école de la Baie–Saint-François devraient être complétés en février.

Le projet comprend également la construction d’une nouvelle école primaire de 17 locaux sur le terrain de l’école Frédéric-Girard, la construction d’une nouvelle école primaire de 24 locaux dans le secteur des rues Fabre et Moco et l’installation d’une école primaire composée de 15 classes modulaires.

De plus, le processus d’appel d’offres est commencé pour le projet de construction d’une nouvelle école dans le secteur Grande-Île. Rappelons qu’en juin 2022, le ministère de l’Éducation annonçait l’investissement de 40 millions de dollars pour la réalisation de ce chantier destiné aux enfants de niveaux préscolaire et primaire. (MNL)

Latest stories

Départ de deux légendes

The Gleaner

L’École Arthur-Pigeon célèbre sa cohorte de 2024

Les diplômés d’Arthur-Pigeon sortent en beauté

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp