The Gleaner
Art de vivreArt de vivre

Le Derby de retour à Saint-Chrysostome

Le Derby de Saint-Chrysostome existe depuis un certain temps, mais en raison de la pandémie, il n’a pas eu lieu dans les dernières années. Le Derby a toujours été organisé avec l’aide des Chevaliers de Colomb et d’un grand groupe de bénévoles; mais il a été difficile de relancer l’événement, jusqu’à cette année.

Parmi les membres responsables du retour de l’équipe se retrouvent : Cynthia Hébert, Jamie Pouliot et Alexandre Monière. Après une rencontre avec les Chevaliers de Colomb, ceux-ci ont accepté de prendre en charge l’équipe du Derby en offrant leur aide de toutes les manières possibles.

Mme Hébert explique que son équipe est bien outillée pour mettre en place l’événement. Son expérience en tant que présidente du Club Kilowatt signifie qu’elle comprend le côté organisationnel des choses, ainsi que la vision du spectateur. M. Pouliot et M. Monière ont tous deux également participé au Derby et son conscients de l’aspect «  point de vue d’un participant ». 

 

Jamie Pouliot Cynthia Hébert et Alexandre Monière sont en pleine préparation pour le Derby de Saint Chrysostome qui revient le 22 juillet PHOTO FacebookDerby Saint Chrysostome

 

Cette année, le Derby complet aura lieu le même jour, au lieu de se dérouler sur deux jours. Le 22 juillet, les portes ouvriront à 10 h et les compétitions débuteront vers 13 h. Mme Hébert soupçonne que les courses se poursuivront jusqu’à environ 19 h. 

Les billets peuvent être achetés à la porte pour une somme de 15 $ et seront gratuits pour les enfants de moins de 10 ans.

 « À partir de maintenant jusqu’au Derby, c’est le stress de savoir si le temps va être beau, est-ce qu’il nous manque quelque chose, ou avons-nous besoin d’aide pour quelque chose? C’est un processus de grande taille », dit Mme Hébert. Commencer le Derby n’est pas une affaire à prendre à la légère et ce sport s’avère aussi à être assez dispendieux. « Il faut 30 000 $ pour bien commencer. C’est pour rembourser l’assurance [et] nous devons rembourser la bière, nous devons payer les gradins. Il y a beaucoup de dépenses », explique-t-elle. L’équipe a obtenu de nombreux commanditaires locaux pour aider à couvrir ces coûts, et elle est toujours ouverte à en recevoir plus.

 

PHOTO FacebookDerby Saint Chrysostome

 

Pour Mme. Hébert, de tels événements sont extrêmement importants pour leur contribution à l’économie locale. Ils rassemblent les gens autour d’un objectif commun. À la lumière de cela, les organisateurs font don d’une partie des bénéfices à deux causes locales. « Pour chaque entrée, il y aura 1 $ pour l’école primaire de Saint-Chrysostome : ils ont des rénovations à faire », explique Mme Hébert. Ils amasseront également des fonds pour Les Aidants Naturels.

Si vous souhaitez vous inscrire pour participer au Derby, on vous invite à passer par la page Facebook « Derby Saint Chrysostome ». C’est également l’endroit idéal pour envoyer un message pour commanditer l’événement et encourager les organisateurs à continuer pour les années à venir.

Latest stories

Le partage d’histoires, le 15 mai 2024

Un rodéo à guichets fermés ouvre la saison à Ormstown

La caricature d’Eric Serre 15 mai 2024

Eric Serre

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp