The Gleaner
Nouvelles

Le Parc Safari étend ses initiatives écologiques

« Les animaux n’aiment pas plus les 40 degrés ou les 35 degrés que nous, les humains », déclare Jean-Pierre Ranger, président du Parc Safari, à propos de la vague de chaleur qui s’est abattue sur la région la semaine dernière. Les températures caniculaires ont rappelé le rôle important que joue l’environnement au zoo de Hemmingford, où des initiatives écologiques ont depuis longtemps été intégrées au développement du parc.

Cette saison est la première où les visiteurs ne peuvent pas utiliser leur propre voiture pour visiter le Safari Aventure. Les familles sont plutôt invitées à monter gratuitement à bord de l’un des neuf camions de brousse électriques pour découvrir de près les interactions avec les animaux lors d’un safari. « Nous étions curieux de voir quelle serait la réaction des gens », explique M. Ranger, qui admet que la possibilité d’imposer un tel changement a soulevé des inquiétudes.

Jusqu’à présent, la réaction a été très positive et les visiteurs reconnaissent l’importance de cette décision, affirme M. Ranger. « Nous investissons dans le développement durable depuis plusieurs années », explique-t-il, rappelant que les pavillons construits en 2003-2004 sont équipés de systèmes de chauffage et de refroidissement géothermiques. La flotte de véhicules d’entretien du parc est presque exclusivement électrique, tout comme les camions de brousse à zéro émission, qui ont été introduits en 2022.

Les camions sont adaptés aux fauteuils roulants et peuvent accueillir jusqu’à 50 personnes pour un trajet de 25 à 30 minutes à travers le safari. « Nous avons la capacité de gérer les journées les plus chargées », déclare M. Ranger, qui insiste sur le fait que les visiteurs n’ont plus à envisager la possibilité de longues files d’attente ou de retards.

 

Les camions de brousse électriques sont désormais les seuls véhicules capables daccéder au parcours Safari Adventure du Parc Safari à Hemmingford PHOTO Parc Safari

 

M. Ranger indique que le début de la saison a été très actif, malgré le fait que plusieurs attractions sont actuellement fermées en raison de rénovations importantes, notamment aux tunnels des félins, à la plaine des guépards et à des sections de la passerelle Olduvaï. Selon lui, les conditions météorologiques favorables ont permis aux travaux d’avancer plus rapidement que prévu.

« Il n’est pas impossible que trois des cinq enclos soient ouverts pour les vacances de la construction », déclare Ranger, y compris l’accès aux lions. « Les choses se passent bien », confirme-t-il.

Entre-temps, le parc aquatique a ouvert ses portes pour la saison, et les kangourous, la plus récente nouveauté du zoo, se trouvent dans la Ferme des cinq continents. Par ailleurs, le Parc Safari inaugurera le 27 juillet sa Maison de la découverte, qui présente une vaste collection de minéraux et de fossiles, ainsi que l’Animalium.

Latest stories

Un garçon sauvé de la noyade à Huntingdon

La CPTAQ pourrait refuser l’usine d’asphalte à Havelock

Des cyclistes s’aventurent sur les routes de la région

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp