The Gleaner
Art de vivreLe partage d'histoires

Le partage d’histoires, le 7 février 2024

Histoire racontée par Só:se Raientonnis.
Édition : Emma McLaughlin, journaliste dans le cadre de l’Initiative de journalisme local.
Traduction : Sahawisó:ko’ Arquette.

Un petit papier

Au Canada, l’agent des Indiens était comme un monarque; il était juge de paix, il pouvait tenir un tribunal, rendre un jugement, etc. Tout devait passer par lui.

Toute résolution adoptée par le conseil de bande de Kahnawà:ke devait être soumise à l’approbation de l’agent des Indiens. S’il l’approuvait, il la signait et l’envoyait à Ottawa. S’il la désapprouvait, elle n’était pas adoptée. Ces agents avaient beaucoup à dire dans la réserve.

 

Le recto du laissez passer attribué par François Brisebois agent des Indiens en 1936 à la mère de Sóse Louise Lazare pour lui permettre de quitter Kahnawake PHOTO Gracieuseté de Sóse Raientonnis

 

Je pense qu’il y a eu trois agents en tout. Le premier a été nommé en 1821, puis il a été remplacé par un certain M. Létourneau. Après le départ de ce dernier en 1935, c’est M. Brisebois qui a pris le poste. Les États-Unis avaient également un organisme similaire, soit le Bureau of Indian Affairs (Bureau des affaires indiennes). Ils avaient eux aussi des agents des Indiens.

 

Le verso du laissez passer attribué à la mère de Sóse Louise Lazare PHOTO Gracieuseté de Sóse Raientonnis

 

Ma mère et mon père ont divorcé en 1936. Pour quitter Kahnawà:ke, ma mère a dû obtenir la permission de I’agent des Indiens; sans sa permission écrite, elle devait rester à Kahnawà:ke. Le nom de ma mère ne figurait même pas sur le petit papier qui l’autorisait à partir. Le nom qu’ils lui ont donné était Mme Angus Canadian. Ils auraient au moins pu y écrire Louise, son vrai nom, n’est-ce pas?

 

Une facture émise par lagent des Indiens François Brisebois au ministère des Mines et des Ressources le 17 décembre 1948 pour les frais de scolarité de Sóse Raientonnis dont le nom anglais est Joseph Canadian comme on peut le voir sur le document PHOTO Gracieuseté de Bibliothèque et Archives CanadaFonds du ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien

 

Si ma mère avait simplement quitté la réserve sans avertir l’agent des Indiens et sans obtenir ce petit papier signé par l’agent, elle aurait pu être arrêtée et ramenée à Kahnawà:ke.

 

La signature du contrat pour la construction de la voie maritime du Saint Laurent le 30 novembre 1954 réunissant H G Murphy C W West Charles Gavsie Louis Lapointe Adrien Miron M Chevrier et Gerard Miron PHOTO Gracieuseté de Bibliothèque et Archives CanadaFonds de lAdministration de la voie maritime du Saint Laurent

 

L’agence des Indiens était toujours active dans la réserve lorsque la voie maritime a été mise en service.

 

La section du rapport annuel de 1912 pour le Dominion du Canada de Lorenzo Létourneau agent des Indiens ayant pour but dinformer le gouvernement de létat de la population indigène de Kahnawake PHOTO Gracieuseté de Bibliothèque et Archives CanadaFonds du ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien

 

Les habitants de Kahnawà:ke voulaient s’opposer à la voie maritime, mais l’agence a clairement indiqué qu’elle devait être mise en place. Nous ne pouvions rien faire pour l’empêcher; le Canada avait signé un traité avec les États-Unis portant sur la construction de ce canal. Une moitié du canal appartient donc aux États-Unis et l’autre moitié appartient au Canada. Personne n’aurait pu faire quoi que ce soit, mais si l’agent des Indiens avait vraiment été là pour nous, il aurait pu déposer une plainte concernant le fait que personne n’a reçu le moindre sou, à l’exception de ceux dont les propriétés ont été saisies. C’est terrible, ce qui s’est passé.

Latest stories

Une Expo Ormstown détrempée mais réussie

Le Parc Safari entame sa saison estivale

Le Spa Franklin adopte une approche sereine en matière de développement

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp