The Gleaner
Art de vivreLe partage d'histoires

Le partage d’histoires : Le chariot

Histoire racontée par Kateri Deer.
Rédaction : Aaron McComber, journaliste dans le cadre de l’Initiative de journalisme local.
Traduction : Sahawisó:ko’ Arquette.

Je me souviens que ma grand-mère avait une amie qu’elle appelait « la dame qui jouait de la bonne musique ». Elle vivait de l’autre côté du pont de Cornwall, et nous avions l’habitude de lui apporter du beurre, de la crème, du lait et d’autres choses de ce genre pour faire du commerce avec elle.

 

Kateri Deer à gauche et sa sœur aînée Norma Bova Canoe à droite posent avec leur grand mère Betsy Foot Bova Prise dans les années 1940 sur lîle de Cornwall PHOTO Gracieuseté de Kateri Deer

 

J’étais un peu dodue quand j’étais petite et ma grand-mère a dit à mon père : « Il va falloir que tu fabriques un chariot pour elle, parce qu’à mi-chemin du retour, elle s’endort ».

Elle a dit qu’elle ne pouvait pas me porter, car j’étais un peu trop lourde, surtout compte tenu de toutes les choses qu’elle portait déjà.

La fois suivante, mon père est sorti avec un petit chariot.

 

Kateri Deer avec sa famille maternelle sur lîle de Cornwall Sa grand mère est à lextrême droite et Kateri est juste devant elle PHOTO Gracieuseté de Kateri Deer

 

Je suppose que le résultat a été à la hauteur de ses espérances, car je me suis réveillée et mon père m’a dit : « Tu dormais et je t’ai emmené jusqu’au bout sans que tu t’en aperçoives ».

Quand on est enfant, on dort tout le temps.

Latest stories

La caricature d’Eric Serre 21 février 2024

Eric Serre

L’artiste multidisciplinaire Natacha Marleau expose à la bibliothèque de Sainte-Martine.

Nathalie Boisvert

D’un foyer à l’autre Le 21 février 2024

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp