The Gleaner
Art de vivreLe partage d'histoires

Le partage d’histoires : Ma grand-mère Elizabeth

Histoire racontée par Lorraine Montour.
Rédaction : Simona Rosenfield, journaliste dans le cadre de l’Initiative de journalisme local.
Traduction : Sahawisó:ko’ Arquette

Nous avons eu du mal à poursuivre nos études parce que l’Église, les religieuses, contrôlait l’éducation ici. Il y avait des religieuses spéciales venues de Boston. Elles s’appelaient les sœurs de Sainte-Anne. Elles étaient expertes en prosélytisme, c’est-à-dire en matière d’assimilation et de conversion.

Et elles étaient très compétentes dans ce domaine.

Elles humiliaient toujours quelqu’un dans la classe; elles attiraient l’attention sur une personne et l’humiliaient d’une manière ou d’une autre.

Quand je rentrais à la maison, je racontais à ma grand-mère ce que telle ou telle religieuse avait fait. Ma grand-mère en parlait à certaines de ses amies, avec qui elle allait provoquer le désordre à l’école.

 

La grand mère de Lorraine Elizabeth Jacobs Hemlock photographiée avec son mari George Hemlock le jour de leur mariage en 1913 Gracieuseté de Charlayne Norton

 

Si quelqu’un était gaucher, les religieuses le changeaient pour qu’il devienne droitier. Si une sœur attrapait quelqu’un à écrire de la main gauche, elle lui donnait un coup de règle sur la main, alors qu’il ne s’agissait que d’un enfant.

Un jour, ma grand-mère m’a demandé : « Pourquoi parles-tu comme ça? »

« Comme quoi? », lui ai-je répondu.

« Tu bégaies. Pourquoi est-ce que tu bégaies? »

« Oh, c’est cette stupide religieuse, ai-je expliqué. Elle me tape toujours les mains. Elle ne veut pas que je sois gauchère. »

Ma grand-mère est allée là-bas et s’est fâchée contre la religieuse : « Maintenant, elle bégaie parce que vous essayez de la faire passer de gauchère à droitière », avait-elle dit.

Ma grand-mère savait comment élever des enfants. Elle remarquait tout de suite quand ce genre de chose se produisait. Elle était intelligente, vraiment intelligente.

 

Latest stories

De belles fleurs égayent les jardins de la région

The Gleaner

Le partage d’histoires, le 10 juillet 2024

D’un foyer à l’autre le 16 juin 2024 10 juillet

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp