The Gleaner
Nanette

Le pire cauchemar d’une mère

Mon cœur s’est arrêté. Je suis restée figée sur le trottoir. Je ne pouvais plus bouger ! Une terreur absolue s’est abattue sur mon cœur à l’idée qu’il était parti, que je ne le reverrais plus jamais.

J’ai revu à ce moment-là toutes les choses horribles que j’avais entendues et lues. Il y avait tellement d’histoires où des enfants étaient arrachés à la rue et emmenés pour être vendus.

Oh mon Dieu, je ne peux pas bouger !!! Je ne peux pas respirer ! Oh, s’il vous plaît, mon Dieu ! Cela ne peut pas arriver !

Tous ceux qui étaient avec moi dans la buanderie sont sortis et ont pris des directions différentes, appelant frénétiquement son nom :

« JESSE » !!

Je suis restée sur le trottoir, incapable de bouger.

Pendant ma grossesse et pendant les trois années qui ont suivi la naissance de Jesse, je travaillais sur un album avec Serge Fiori. Je crois que cet album, Changement d’Adresse, a été le meilleur de ma carrière. C’était certainement mon préféré, car les paroles révélaient beaucoup de mes sentiments personnels.

Je n’étais pas au Québec pour en faire la promotion, car j’étais partie à Paris pour répéter et jouer dans La Légende de Jimmy, un opéra rock au sujet de James Dean écrit par Luc Plamondon et Michel Berger. Ils ont également écrit et composé Starmania, le premier opéra rock parisien dans lequel j’ai joué.

J’avais accepté le rôle dans Légende en sachant que je manquerais la sortie de mon album au Québec, mais j’avais besoin de travailler et d’avoir un revenu, surtout avec l’arrivée d’un bébé et toutes les responsabilités financières qui en découlaient.

Serge est venu à Paris avec sa mère pour me rejoindre et passer du temps avec Jesse pendant que je répétais au théâtre. J’étais absorbée par le personnage que j’incarnais et je n’étais pas très réjouissante, car le rôle de « La Diva » est sombre.

Un matin, Serge, sa mère, Jesse, moi-même et quelques personnes du théâtre sommes allés à la buanderie située juste en bas de la rue de l’appartement que j’avais loué avec vue sur la Tour Eiffel.

Nous étions tous occupés à laver le linge quand, à un moment donné, j’ai regardé autour de moi et je n’ai pas vu mon fils. J’ai demandé : « Où est Jesse ? » Il courait dans la pièce et parlait avec tout le monde, et soudain, il n’était plus là. Serge avait traversé la rue pour aller à la tabagie, et quelqu’un a dit qu’il était probablement avec Serge. J’ai regardé par la porte et j’ai vu revenir Serge, mais Jesse n’était pas avec lui.

C’était la panique !

Nous avons regardé partout à l’intérieur, mais Jesse était introuvable. Tout le monde est sorti et a pris des directions différentes pour essayer de le trouver.

Pendant ce qui m’a semblé être une éternité, je suis restée ancrée sur le trottoir, le cœur dans la gorge et incapable de respirer ; puis j’ai tourné la tête, j’ai regardé dans la rue et j’ai vu la mère de Serge marcher vers moi, tenant Jesse par la main.

Je ne sais pas ce qu’il peut y avoir dans la tête d’un enfant de trois ans pour qu’il s’en aille tout seul dans les rues. Il semble qu’il se dirigeait vers l’appartement et qu’il avait même traversé une rue à quatre voies tout seul.

Jesse me disait toujours, lorsque je lui prenais par la main pendant que nous marchions : « Je suis un grand garçon, maman ». Je le laissais donc marcher tout seul, mais je le surveillais comme un faucon.

J’étais tellement soulagée de le voir que je ne pouvais pas être en colère contre lui. Je l’ai pris dans mes bras et j’ai pleuré. Je me suis dit que plus jamais je ne le laisserais marcher dans la rue sans me tenir par la main.

« Mais quand ton cœur

Ira battre ailleurs

Si tu veux Je t’aiderai

À déplier tes ailes ».

Ces paroles sont extraites de la chanson Jesse, écrite par Jacques Venerruso.

Jesse, qui est maintenant un adulte plus grand que moi, ME tient désormais le bras lorsque nous marchons ensemble.

Latest stories

La Big Apple

Nanette Workman

Avez-vous déjà vécu une expérience de mort imminente ?

Nanette Workman

Lady ‘Mama’lade

Nanette Workman

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp