The Gleaner
Agriculture

Les 4-H d’Ormstown découvrent les techniques traditionnelles de jardinage autochtone

Lors de la réunion du club de jardinage pour les 4-H d’Ormstown le 3 avril, dernier, un invité était présent : Silver Bear, un conservateur de semences et jardinier de Kahnawá:ke. Nous avons décidé en tant que club de développer les « trois soeurs » cet été et il est venu nous apprendre à le faire. Il nous a également appris beaucoup d’autres choses, comme la façon dont ils tressent le maïs à l’automne pour le garder, et les six différents types de maïs (maïs sucré, maïs en gousse, maïs soufflé, maïs cabossé, maïs silex et maïs farineux). Il nous a également enseigné les trois différents types de courges : pepo (petites citrouilles à tarte, courge gland et courgette), moschata (courge musquée) et maxima (hubbard, jumbo banana).

 

Les membres du club de jardin rencontrent Silver Bear, un conservateur et jardinier de semences. PHOTO Ormstown 4-H

 

Ma partie préférée, cependant, fut lorsqu’il nous a parlé du moment qu’il faut planter les cultures en fonction du cycle de la lune. Vous tournez le sol et préparez vos lits ou faites du désherbage pendant la lune « Wax Off ». La nouvelle lune, c’est quand vous plantez des choses qui sont vertes, comme la laitue et les épinards. Pendant la lune « Wax On », vous plantez des choses qui portent des fruits avec des graines à l’intérieur comme des courgettes, des tomates, des haricots, des courges et du maïs. Et pendant la pleine lune, vous plantez tous les légumes-racines comme les pommes de terre, les oignons et les carottes, ainsi que les choses que vous avez commencées à l’intérieur et les fleurs qui poussent à partir de bulbes.

Silver Bear dit que tout ce qu’il faut retenir est « Wax on, wax off et le reste va suivre ». J’ai hâte de commencer mon jardin avec les Trois Soeurs: maïs, haricots et courges, et d’essayer ses conseils pour savoir quand planter les autres choses dans mon jardin. 

Latest stories

Des fleurs d’ail évitent le compost et deviennent virales

Callan Forrester

Des producteurs de framboises dotés de drôles de parapluies

Des agriculteurs locaux reconnus au 9e Gala Agristars

Sarah Rennie

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 4 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !