The Gleaner
Nouvelles

Les Complices Alimentaires : Installation de congélateurs intelligents à Huntingdon et à Hemmingford

« Nous avons de quoi être fiers dans le Haut-Saint-Laurent », s’est exclamée Nathalie Collin, le 20 octobre dernier, dans l’édifice du Château, à Huntingdon, lors du dévoilement officiel d’un nouveau congélateur intelligent et en libre-service rempli de fruits et de légumes récoltés et transformés localement.
Mme Collin, qui est l’une des forces motrices des Complices Alimentaires, faisait référence à l’expansion rapide du collectif composé de partenaires régionaux qui, désormais, travaillent ensemble pour réduire le gaspillage alimentaire et s’attaquer aux inégalités sociales dans toute la Montérégie-Ouest.

 

A group of adults standing in a room of a commercial building.
Des représentants de certains des organismes partenaires du Haut Saint Laurent impliqués dans linitiative des Complices Alimentaires se sont réunis le 20 octobre dernier pour le lancement du nouveau congélateur intelligent situé dans lédifice du Château à Huntingdon PHOTO Sarah Rennie

 

L’initiative a vu le jour il y a plusieurs années à Huntingdon alors qu’elle était connue localement sous le nom de Récupérer, conditionner et transformer pour mieux manger. Bien que l’envergure du projet ait pris de l’ampleur, l’objectif reste le même : récupérer et transformer des fruits et légumes qui, autrement, seraient gaspillés, et les rendre disponibles localement grâce à un système de prix social abordable.

Les congélateurs en libre-service représentent un pas important dans la bonne direction. Chaque unité est remplie de sacs de 500 grammes de produits assortis qui peuvent être achetés selon trois catégories de prix. Cela permet aux clients de payer les produits en fonction de leur budget et sans jugement. En plus du congélateur de Huntingdon, des unités ont été installées au bureau de poste de Hemmingford, au Centre d’action bénévole de Soulanges, à Saint-Polycarpe, et au Centre récréatif de Sherrington, à Saint-Patrice-de-Sherrington.

De nombreux partenaires locaux

Les produits signés Les Complices Alimentaires sont également disponibles à la banque alimentaire La Bouffe Additionnelle, à Huntingdon, où la responsable, Carol Ricard, est partenaire de l’initiative depuis le début : « Je crois en ce projet », dit-elle, soulignant, lors du lancement, à quel point « il est important de nourrir les gens, mais aussi de réduire au maximum le gaspillage alimentaire ».

Plusieurs autres partenaires locaux ont soutenu le projet au fil des ans, et Mme Collin a demandé aux représentants qui étaient présents au lancement du congélateur de réfléchir aux raisons pour lesquelles ils ont continué à être complices du projet. La plupart ont répondu qu’ils étaient fiers d’être associés à l’initiative et qu’ils croyaient fermement en son potentiel. C’est le cas de Dan Dussuet, qui dirige le service de restauration scolaire Les Services Alimentaires Racines à partir de la cuisine de la cafétéria de l’École secondaire Arthur-Pigeon. L’entreprise d’économie sociale de M. Dussuet inclut notamment un important volet d’intégration sociale ; en plus de préparer les repas scolaires pour les écoles locales, son équipe s’occupe de la transformation et de l’emballage des fruits et légumes qui lui sont donnés.

« C’est complexe », dit-il, en précisant qu’il peut parfois avoir une importante charge de travail. En ce qui concerne son engagement, il dit qu’il est amusant de voir les résultats, tant en ce qui concerne la quantité de nourriture détournée des bennes à ordures que l’impact positif de l’initiative sur ses employés, qui sont très fiers de contribuer au projet.

 

A woman, wearing a covid mask, standing in front of a commercial upright freezer.
Nathalie Collin of Les Complices Nathalie Collin des Complices Alimentaires a montré comment utiliser le nouveau congélateur en libre service situé au premier étage du bâtiment du Château PHOTO Sarah Rennie

 

« Je ne peux pas vous dire à quel point ce projet est important pour nous, déclare Carine Moran, directrice du Carrefour jeunesse-emploi Huntingdon. Il est difficile pour les jeunes de commencer à travailler », explique-t-elle, notant que le projet des Complices Alimentaires crée de bons emplois dans la région.
Mme Collin indique que le plan est de continuer à développer les différents aspects du projet, y compris la création d’emplois et leur partenariat avec les producteurs agricoles. « Nous sommes fiers d’avoir travaillé en dehors des sentiers battus »,
souligne-t-elle, en ce qui concerne la mobilisation d’un si grand nombre d’organismes, d’entreprises, de paliers de gouvernement et d’agriculteurs locaux autour d’une même table.

L’objectif pour 2023 est d’installer 15 congélateurs dans toute la Montérégie-Ouest d’ici la fin de l’année.
Le congélateur de l’édifice du Château, à Huntingdon, est situé au premier étage. On peut y accéder par la porte latérale de l’édifice, ou bien descendre les escaliers après la porte principale, et ce, pendant les heures d’ouverture du CLSC. Le congélateur à Hemmingford est situé au bureau de poste et est accessible en tout temps.

 

Latest stories

Appel à tous les chercheurs d’emploi !

Nouvelles du CSSVT

The Gleaner

Rapport de police: Des fraudeurs arrêtés à Valleyfield

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp