The Gleaner
ÉducationNouvelles

Les élèves d’OES font preuve de créativité ce printemps

Chloé Dehecq
Ormstown Elementary School

Les étudiants de l’école primaire anglophone de Ormstown ont participé à différentes classes d’options ce printemps afin d’élargir leurs horizons.

Les cours d’options comprennent: la poterie, l’art expressif, l’entrepreneuriat, l’ukulélé, l’introduction à l’ordinateur, la sécurité des outils, les jeux de société, les marionnettes, les sciences de l’environnement, la danse et les perles autochtones.

Les premiers cours ont commencé le 2 février jusqu’au 1er mars puis, un peu plus tard, une deuxième série a commencé le 5 avril et a fini le 3 mai.

Tous les élèves participent mais en deux groupes. Les classes de maternelle, de première année et de deuxième année travaillent ensemble et les classes de quatrième, cinquième et sixième travaillent ensemble.

 

Les étudiants de OES participent dans divers cours doptions depuis le mois de février à lécole Pendant un cours de broderie les élèves se sont rassemblés autour du matériel de couture sous le regard de Chloé Dehecq PHOTO Yvonne Lewis Langlois

 

« C’est fun, dit une étudiante. Ça peut faire plus de créativité et d’imagination parce que si on faisait toujours des maths on n’aurait pas d’imagination » explique l’étudiante qui a participé au cours de poterie.

Les cours d’options ont été créés il y a 5 ou 6 ans. « Il s’agissait au départ d’une initiative communautaire. Nous l’avons reprise après la pandémie », dit madame Jessica Mackay, la directrice de l’école

« Nous voulions apporter plus de communauté dans les écoles, avoir plus d’activités spéciales pour nos élèves et donner à nos enseignants le temps de travailler ensemble pour planifier deux heures le vendredi » dit la directrice.

« Je pense que les élèves apprennent beaucoup de choses et de compétences qu’ils ne pourraient pas acquérir autrement. Il est également important de rencontrer des gens de la communauté ».

Latest stories

La grippe aviaire se répand chez les bovins

Franklin : les révélations du rapport d’audit

Un demi-million pour la vitalisation de la région

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp