The Gleaner
Communauté

Les Fermières de Sainte-Barbe donnent au suivant

Les femmes du Cercle de Fermières de Sainte-Barbe ont récemment démontré l’étendue de leur générosité en mettant à profit leurs talents de tricoteuses au service de la communauté. Le jeudi 18 janvier dernier, dans le cadre d’un nouveau partenariat établi avec l’Association pour la défense des droits sociaux (ADDS) de Huntingdon, elles ont remis plusieurs articles faits main, tels que tuques, foulards, bas, pantoufles et couvertures de bébé, à l’organisme. Ces œuvres artisanales seront distribuées à travers les membres de l’ADDS, apportant chaleur et réconfort à ceux qui en ont le plus besoin.

Les Fermières de Sainte-Barbe lancent un appel à la solidarité : elles ont besoin de votre aide. La recherche de dons de laine est lancée afin de pouvoir continuer à redonner au suivant. Si vous souhaitez contribuer, vous pouvez remettre votre laine à l’équipe de l’ADDS, au 163 rue Châteauguay du lundi au jeudi entre 9h et 12h, et de 13h à 16h.

 

Le Cercle des fermières de Sainte Barbe a récemment fait don dune sélection darticles tricotés à lADDS Huntingdon dans le cadre dun nouveau partenariat entre les deux organismes Sur la photo de gauche à droite Hélène Picard Valérie Taillefer Johanne Riopel Karine Brunet et Pierrette Girouard PHOTO ADDS Huntingdon

 

Le Cercle de Fermières de Sainte-Barbe, fondé en 1977, compte aujourd’hui plus de 35 membres actifs participant à diverses activités communautaires. Chaque lundi, de 13h à 15h30, ces femmes se réunissent pour échanger, partager et participer à des ateliers visant à transmettre leur savoir. Si vous désirez les rejoindre ou faire un don, vous pouvez les contacter par courriel à fermieres-ste-barbe@outlook.com ou par téléphone au 450-371-5129, en demandant Mme Pierrette Girouard.

Ensemble, par notre solidarité et nos actions, nous pouvons continuer à tisser des liens chaleureux au sein de notre communauté. Les Fermières de Sainte-Barbe nous montrent que chaque geste, même le plus petit, peut faire une grande différence dans la vie de ceux qui en ont besoin.

Latest stories

Un mélange de comédie et de magie à Ormstown au bénéfice de la santé mentale

The Gleaner

L’année 2023 en rétrospective (suite)

Le CISSSMO accueille le premier bébé de 2024

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp