The Gleaner
Éducation

L’été est synonyme de construction et de rénovations au CSSVT

Le Centre de services scolaire de la Vallée-des-Tisserands (CSSVT) ne fera pas relâche cet été, car divers projets de construction, de rénovation et d’amélioration des écoles sont prévus au cours des prochains mois.

L’équipe des services des ressources matérielles – projets d’investissement (SRM) de la CSSVT gère des projets totalisant des dépenses de près de 15 millions de dollars, afin d’assurer un environnement sécuritaire et fonctionnel à l’ensemble de la communauté scolaire pour la rentrée de septembre.

Un communiqué de presse de la CSSVT fait état d’une quarantaine de projets de réaménagement, de rénovation et d’amélioration d’écoles portant sur les blocs sanitaires, la ventilation, la toiture, les salles de classe, etc. On compte l’aménagement des cours de récréation et des gymnases, le remplacement des revêtements extérieurs et des sols, l’acquisition de mobilier pour répondre aux besoins physiques et éducatifs des élèves, ainsi que les travaux de pavage parmi les grands projets qui seront bientôt mis en œuvre. Les zones routières et la signalisation routière sont également réévaluées avec les différentes MRC concernées, afin d’assurer la sécurité des élèves lors de leurs déplacements dans les zones scolaires.

« Notre organisation est fière de pouvoir offrir, chaque année, des infrastructures sécuritaires et des milieux renouvelés à l’ensemble de la communauté scolaire, affirme la directrice générale de la CSSVT, Suzie Vranderick. L’entretien et l’amélioration de nos bâtiments figurent parmi nos grandes priorités. Ainsi, nos équipes des SRM et des services connexes travaillent avec rigueur pour accomplir cette mission », souligne-t-elle.

Salles de classe modulaires

Au cours de l’été, les équipes de la SRM procéderont également à l’installation de classes modulaires dans les écoles primaires d’Ormstown et de Salaberry-de-Valleyfield. Les espaces modulaires sont aménagés comme des salles de classe complètes et modernes, équipées de tableaux interactifs, de mobilier et d’équipements standards. L’intérieur est équivalent à une salle de classe conventionnelle et un couloir sécurisé reliera les unités modulaires à l’école.

 

Des salles de classe modulaires seront ajoutées à lécole primaire Notre Dame de Rosaire à Ormstown au cours de lété PHOTO Sarah Rennie

 

« Ça fera bientôt trois ans qu’on installe des modulaires dans nos milieux, alors on est en terrain connu et tout devrait se dérouler rondement cette année également, explique Geneviève Faubert, directrice des SRM à la CSSVT. Selon nos prévisions et puisque c’est devenu la norme pour tous les centres de services scolaires au Québec, ces bâtiments seront en place pour quelques années dans l’attente de nouvelles constructions, afin de répondre à la croissance rapide de la clientèle étudiante sur le territoire », ajoute-t-elle.

Nouvelle école dans le secteur de Grande-Île

En février dernier, les travaux de déboisement ont débuté sur la rue La Traversée, dans le secteur Grande-Île de Salaberry-de-Valleyfield, pour la construction d’une nouvelle école primaire.

Le ministère de l’Éducation a annoncé un investissement de 40 millions de dollars pour la construction de l’école en juin 2022. Depuis, les équipes de la CSSVT travaillent sur différents plans, rencontrent les professionnels locaux et mènent les différentes consultations nécessaires à la conception du nouvel établissement d’enseignement.

L’école devrait accueillir 576 élèves pour la rentrée scolaire 2026-27. Le nouveau bâtiment comprendra un gymnase double, six classes préscolaires, 18 classes régulières, des espaces pour le personnel administratif et professionnel, des classes d’art et de musique, une salle sensorielle, une cuisine pédagogique, des espaces collaboratifs et de nombreux autres espaces d’apprentissage et de découverte.

« Les équipes du CSSVT qui ont participé au processus de réflexion entourant la conception de ce nouveau bâtiment ont fait preuve d’ouverture et d’innovation. L’école comportera un pôle d’apprentissage et un espace multifonctionnel, et les espaces collectifs (cafétéria, gymnase, salles polyvalentes, etc.) seront centralisés à la jonction des ailes de classes, afin d’être facilement accessibles par les élèves et le personnel », précise Mme Faubert.

Les premières phases de construction devraient débuter en 2024 selon les exigences et les recommandations du ministère. « Les équipes poursuivent leurs démarches auprès du MEQ afin d’obtenir les autorisations nécessaires pour accomplir les étapes suivantes », indique Mme Vranderick, qui confirme que les appels d’offres ont été lancés à la fin du mois d’avril afin de trouver l’entrepreneur qui réalisera le projet.

Agrandissement de l’école de la Baie-Saint-François

Les travaux d’agrandissement de l’école secondaire de la Baie-Saint-François se poursuivent. Selon l’échéancier fourni par l’entrepreneur, le projet devrait être terminé au cours de l’été. Une fois les travaux terminés, l’école aura doublé sa superficie pour répondre à la croissance de la population étudiante de Salaberry-de-Valleyfield.

Latest stories

La CSSVT souligne l’engagement du personnel au sein de ses écoles

The Gleaner

Les élèves d’OES font preuve de créativité ce printemps

The Gleaner

Les élèves de l’école Arthur-Pigeon brillent sur la scène régionale

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp