The Gleaner
Lettres

Lettre : Des questions au maire restées sans réponses

Le 17 avril dernier je posais dans le Gleaner trois questions au maire du village d’Ormstown, monsieur Lapierre.

Une première question portait sur l’éclairage des rues avec des lampes DEL. Selon plusieurs études scientifiques qu’il est possible de trouver à l’aide d’internet, cette technologie est nuisible à la santé de tous les mammifères et elle tue des insectes. J’espère qu’on se donnera la peine au conseil municipal de faire une recherche sérieuse avant de prendre une décision qui pourrait se retourner contre lui pour cause de négligence ayant causé un tort à la santé des citoyens. Voici un lien pour avoir plus de détails: https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/medecine-lumiere-bleue-attention-effets-nefastes-25795/

La lumière ambrée que nous avons maintenant est l’idéal. Le village semble calme sous elle. Elle est la pollution lumineuse la moins néfaste. La lumière avec ampoule DEL, blanche en apparence, se reflétera sur la neige en hiver et sera désagréable. Agressive.

À la lecture de mes deux autres questions, le maire a dû trouver que je ne connaissais rien de rien. Mais si je ne connais rien, si les citoyens sont dans l’ignorance ce n’est pas de notre faute mais bien celle du conseil municipal qui ne nous informe pas. Le village nous appartient. Nous avons le droit d’être informés. Ces deux questions concernaient une usine de filtration et une caserne de pompiers « moderne » ; je disais qu’elle ne servirait pas à éteindre les feux. Et que le problème de l’eau était dû à la saleté accumulée dans le réservoir. Quelqu’un au conseil a dû rire de moi en lisant ce que j’écrivais. Que je serais complètement ignorant.
Depuis que j’ai posé mes questions j’ai eu des réponses. Et les réponses sont étonnantes. Mais elles ne sont pas venues du maire. Car le maire ne parle pas à ses citoyens. Elles m’ont été données par quelqu’un ayant un lien avec l’administration de notre village. Le centre des problèmes en ce moment est l’approvisionnement en eau. Les autres problématiques y sont liées. Par respect pour mon informateur je ne peux exposer les plans maintenant. En gros ce dont le maire rêve d’accomplir pour le village n’est pas ce que nous citoyens voulons. Pour résoudre le problème, il y a les taxes, et pour augmenter les revenus la solution qui sera proposée ne conviendra pas au citoyens.

Parce qu’avec ce que je sais maintenant j’ai pu aborder le sujet avec plusieurs villageois. Tous disent que nous ne sommes pas informés. Mais ce qu’ils craignent le plus c’est de voir le village devenir une petite ville. Nous citoyens avons le droit d’être informés. C’est ce qu’on appelle la démocratie.
Le maire Lapierre ne compte pas se représenter aux prochaines élections. Il serait bien avisé de ne pas nous laisser un mauvais souvenir de son passage.

Le rôle des conseillers est d’aider le maire à prendre des bonnes décisions. Ne jamais lui poser de questions n’enrichît pas le débat. Si nous ne recevons pas l’information demandée, qu’on laisse aux membres du conseil qui sera élu en novembre de nous mettre au courant.
Richard Lupien, Ormstown

Latest stories

Le logement communautaire : une nécessité économique

Les citoyens avertis engagés regardent le budget 2023 de Franklin

The Gleaner

S.A.B.E.C. est à la recherche de Nouveaux bénévoles

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp