The Gleaner
Bulletin météorologique

Météo de la vallée de la Châteauguay 8 février 2023

Résumé mensuel

Janvier a été officiellement un mois humide, ayant reçu 45 mm de pluie et de pluie verglaçante (l’avez-vous déjà oublié ?) et 83 cm de neige, qui ont fondu en 83 mm d’eau pour un total de 128 mm de précipitations. Cela représente 5,1 pouces pour ceux qui sont encore sur la mesure impériale, soit 50% de plus que la normale. Sachant que 2022 était l’année avec le plus de précipitations depuis 56 ans, on voit que la tendance se poursuit.

Du point de vue de la chaleur également. Malgré le fait que la température moyenne ait lentement baissé au fur et à mesure que le mois avançait, ce n’était toujours pas suffisant pour s’approcher de la normale de janvier, qui est de -8,6 degrés Celsius. La température moyenne du mois a été de -4,2 degrés Celsius, ce qui en fait le cinquième mois le plus chaud depuis 57 ans. Le mois de janvier le plus chaud des 57 dernières années a été celui de 1990 avec une température moyenne de -3 degrés Celsius, et le plus froid, celui de 1994 avec -16,8 degrés Celsius.

L’une des tendances qui semblent se manifester plus fréquemment, et qui contribuent probablement au réchauffement général de la température moyenne, c’est le fait que les températures nocturnes ne sont pas aussi basses qu’auparavant, et janvier 2023 en est un bon exemple. Au cours du mois dernier, 10 nuit ont connu un minimum nocturne plus chaud que le maximum diurne moyen. Même par temps froid, les nuits restent plus  « chaudes » que par le passé.

Du 1er février au
4 février 2023

Un coup d’œil rapide sur le mois de février montre qu’il a commencé à l’opposé du mois de janvier avec des températures glaciales dès le début. La température moyenne pour les premiers jours était de -17 degrés Celsius, alors que la température moyenne normale est de -8 degrés Celsius. La station météorologique d’Environnement Canada à Saint-Anicet a enregistré des températures minimales de -30,8 et -30,1 degrés Celsius les 1er février et 4 février respectivement, établissant ainsi des records de basse température trois jours sur quatre.

Il n’y a eu qu’un peu de neige ces jours-là, même si elle aurait pu sembler beaucoup plus importante en raison de la dérive de la neige due aux vents violents et de l’apparition soudaine de bancs de neige le long de nombreuses routes. Malgré les conditions extrêmes, les motoneigistes semblaient bien comblés sur les sentiers.

Latest stories

Météo de la vallée de la Châteauguay du 18 au 24 février 2024

Météo de la vallée de la Châteauguay du 11 au 17 février 2024

Météo de la vallée de la Châteauguay du 4 au 10 février 2024

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp