The Gleaner
Dernières nouvellesLatest Headlines @fr

Mise à jour COVID-19 du 2 avril : 2 nouveaux cas dans la région, Legault autorise la répression policière

Sarah Rennie
Traduit par Iris Delagrange

Pendant son allocution quotidienne, le premier ministre Legault n’a pas mâché ses mots. Il a annoncé qu’il avait envoyé un message aux autorités policières de la province, de la Sûreté du Québec aux forces locales et régionales, afin qu’ils soient beaucoup moins tolérants envers ceux et celles qui désobéissent les ordres de santé publique et continuent de se rassembler à l’intérieur comme à l’extérieur, ainsi qu’envers les entreprises non-essentielles qui seraient encore ouvertes. Le premier ministre a expliqué que des milliers d’appels ont été reçues de citoyens dénonçant d’autres citoyens qui ne respectaient pas les mesures du gouvernement. “C’est très sérieux,” a t-il dit, tout en annonçant que les amendes données à ceux qui ne respectent pas les mesures iraient de $1,000 à $6,000. “Ce sont des vies qui sont mises en danger,” a t-il ajouté. “Si les gens continuent à se rassembler et les compagnies non-essentielles à opérer, il y aura des morts.”

Le nombre de cas de COVID 19 en Montérégie est passé à 486 avec une augmentation de 64 personnes infectées PHOTO Direction de Santé Publique de la Montérégie

Le premier ministre a confirmé 3 nouveaux décès attribués au virus, pour un total de 36 dans toute la province. Le nombre total de cas dans la province a bondi de 907 pour un total de 5,518. 365 personnes sont hospitalisées dont 96 aux soins intensifs. Le nombre de cas testés positifs en Montérégie a augmenté de 64 pour un total de 468. 2 nouveaux cas ont été enregistrés dans le Haut-Saint-Laurent-Suroît. La direction de la santé publique de la Montérégie a annoncé qu’elle ne publierait pas de chiffres pour chaque municipalité car certaines d’entre elles sont très petites et très peu de cas y sont reportés, ce qui pourrait créer un faux sentiment de sécurité pour les habitants.

Des bonus pour les travailleurs de la santé

Legault a confirmé que même dans un scénario pessimiste, la province a assez de respirateurs pour satisfaire la demande. Il y a, par contre, toujours une pénurie de masques et de gants même si d’autres vont être distribués sous peu. Présentement, les soignants et travailleurs du réseau de la santé utilisent des centaines de milliers de masque et plus d’un million de gants par jour.
Lors d’une conférence de presse cette après-midi, le président du conseil du trésor, Christian Dubé, a annoncé que près de 300,000 travailleurs du secteur vont voir leur chèque de paye augmenter. Pour les 69,000 travailleurs de première ligne, c’est une augmentation de 8% qui sera accordée afin de leur témoigner toute la gratitude qui leur est dûe pour leurs efforts en ce temps de crise. Tous les autres travailleurs de la santé recevront une augmentation de 4% de leur salaire, de façon rétroactive au 13 mars dernier. Toutes ces mesures vont coûter environ 287 millions de dollars.

Les écoles fermées aux parents

Les écoles n’ouvriront finalement pas leurs portes aux parents souhaitant récupérer les effets personnels essentiels de leurs enfants. Il avait été annoncé plus tôt que des arrangements pouvaient être pris avec les écoles afin de coordonner cet effort mais le ministre de l’éducation, Jean-François Roberge, a annoncé hier que toutes ces opérations étaient annulées jusqu’à nouvel ordre.

Globalement, le nombre de cas de COVID-19 a atteint le million. Au Canada, il y a maintenant plus de 11,000 cas positifs, dont la moitié au Québec.

 

Latest stories

Les écoles de la CSSVT seront ouvertes pendant l’éclipse

The Gleaner

La caricature d’Eric Serre 7 février 2024

Eric Serre

Le partage d’histoire – 24 janvier 2024

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp