The Gleaner
Nouvelles

Ne les laissez pas vous bloquer l’accès

Le projet de loi C-18, les médias sociaux et pourquoi cela devrait vous inquiéter

Une notification est apparue sur les comptes des utilisateurs de Facebook, les avertissant qu’en réponse à la législation canadienne, il n’est plus possible de consulter ou de partager des publications de nouvelles sur la plateforme de médias sociaux. D’autres sur Instagram ont vu apparaître des notifications indiquant que le contenu des publications d’actualités ne peut pas être consulté au Canada. Google a déclaré qu’il ferait de même et bloquerait les liens vers les nouvelles au Canada sur ses différentes plateformes et sur ses moteurs de recherche en réponse au projet de loi C-18, également connu sous le nom de « Loi sur les nouvelles en ligne ». En conséquence, le journalisme communautaire de qualité deviendra moins accessible en ligne.

Ce n’est pas une bonne nouvelle

Google, Facebook, Twitter (désormais “X”) et d’autres médias sociaux sont des plateformes numériques qui diffusent le contenu d’autres personnes. Ils ne génèrent aucun contenu eux-mêmes; ils permettent à d’autres d’utiliser la plateforme pour publier des contenus qui attirent un grand nombre de personnes. La consommation de ce contenu par un grand nombre de personnes permet aux plateformes de distribution numérique de vendre de la publicité et de générer d’énormes profits.

De ce fait, les recettes publicitaires des médias communautaires (journaux, radio, télévision et sites Web associés) ont considérablement diminué, alors qu’une grande partie du contenu présenté sur les plateformes numériques provient de ces mêmes médias communautaires.

Le projet de loi C-18 exige que les plateformes numériques telles que Google et Meta fournissent aux médias communautaires une part équitable des revenus publicitaires générés par ce contenu de qualité. La réponse des plateformes numériques a été de menacer de bloquer l’accès à ce contenu, une manœuvre cynique qui prive les médias communautaires de la valeur promotionnelle que représente le fait d’atteindre des audiences en ligne.

Tenir tête aux grandes entreprises technologiques

Au vu des tactiques adoptées par Meta et Google, ceux qui apprécient le journalisme de qualité produit localement devraient s’opposer aux grandes entreprises technologiques. Jusqu’à ce que les plateformes numériques acceptent de payer les médias communautaires pour leur contenu, ne les laissez pas vous bloquer l’accès! Ne payez pas pour la publicité des plateformes numériques; accédez directement au contenu de qualité produit par les médias communautaires, via leurs propres sites Web et applications mobiles et envoyez un message à vos représentants élus pour qu’ils tiennent bon face au projet de loi C-18 et aux autres mesures visant à protéger et à améliorer les médias communautaires.

Ne laissez pas les plateformes numériques se frayer un chemin vers des profits plus importants en exploitant injustement le contenu médiatique communautaire de qualité de publications telles que Le Gleaner. Plutôt que de nous trouver sur les médias sociaux, téléchargez notre application, abonnez-vous au journal, inscrivez-vous aux alertes d’information et aux notifications par courriel, et gardez notre site Web dans vos favoris (www.the-gleaner.com).

Latest stories

La grippe aviaire se répand chez les bovins

Franklin : les révélations du rapport d’audit

Un demi-million pour la vitalisation de la région

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp