The Gleaner
Agriculture

Nouveau projet pour les Producteurs de grains de la Montérégie

Le 6 septembre dernier, la Fédération de l’UPA de la Montérégie, en partenariat avec les trois syndicats des Producteurs de grains de la Montérégie, a annoncé le lancement d’un nouveau projet de mise en place d’un plan de formation et de transition vers de nouvelles pratiques de conservation des sols à la ferme.

Ce projet visant à soutenir des producteurs de grains de la Montérégie dans l’intégration de pratiques de conservation des sols adaptées à leurs exploitations favorisera la santé et la durabilité des terres agricoles.

« Je salue cette initiative portée conjointement par les Producteurs de grains de la Montérégie et la Fédération de l’UPA de la Montérégie, souligne André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Elle contribuera à favoriser le transfert de connaissances et à faire de notre agriculture un secteur encore plus durable. Par le soutien apporté à des projets comme celui-ci, votre gouvernement rend concret son engagement à encourager l’adoption de pratiques agroenvironnementales ».

 

La préparation dun profil de sol sur une ferme québécoise PHOTO MAPAQ

 

Ce projet, financé à hauteur de 83 445 $ par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) dans le cadre du programme Prime-Vert, est le fruit d’une collaboration entre les trois syndicats de producteurs de grains de la région.

« À travers ce projet, notre objectif est de fournir aux producteurs participants les outils nécessaires pour préserver la santé de leurs sols et s’engager dans une transition cohérente et réfléchie vers des pratiques de conservation adaptées à leur exploitation, explique Alain Gervais, président des Producteurs de grains de la Montérégie-Nord. En développant leurs connaissances et en adoptant des méthodes durables, ces agriculteurs joueront un rôle essentiel dans la préservation de l’environnement et la promotion d’une agriculture plus responsable ».

Depuis de nombreuses années, l’UPA Montérégie est active dans les initiatives de protection des sols en milieu agricole et dispose des compétences nécessaires pour faire rayonner les efforts des productrices et des producteurs agricoles de la région qui participeront à ce projet. (MNL)

Latest stories

L’UPA locale élit un nouveau président

Une saison des sucres précoce pour les acériculteurs enthousiastes

Plus de 530 000 $ investis pour la conservation d’espèces en péril

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp