The Gleaner
Communauté

PureZen propose une alternative aux cours d’été

Les écoles sont peut-être fermées pour l’été, mais certains élèves peuvent bénéficier d’un peu d’aide pendant les vacances. Les parents qui cherchent un moyen de s’assurer que leurs enfants ne prennent pas de retard peuvent désormais se tourner vers le centre d’apprentissage PureZen, à Ormstown, qui procède actuellement à l’inscription des élèves pour l’été.

À la mi-juin, l’enseignante Annick Choquette a inauguré le nouveau centre d’apprentissage, situé sur la rue Bridge, à Ormstown. Avec plus de 20 ans d’expérience en tant que professeur de français, plus récemment à l’école secondaire régionale Châteauguay Valley, elle a commencé à rêver de changement pendant son congé sabbatique de la dernière année.

 

Une grande table trône au milieu de la salle de classe du centre dapprentissage PureZen à Ormstown Elle fait face à un tableau blanc dont la qualité a été testée par les enfants dAnnick Choquette la propriétaire PHOTO Le centre dapprentissage PureZen

 

Convaincue qu’il était temps de sortir du système d’éducation publique, elle avait d’abord prévu offrir des services de révision, d’édition et de traduction, optant pour faire du télétravail, mais elle s’est aperçue qu’il lui manquait quelque chose : « J’ai réalisé que j’aime toujours autant enseigner, et ce, même si les dernières années ont été difficiles ».

À partir de là, les projets de Mme Choquette ont rapidement évolué; la demande pour des services de tutorat et d’enseignement est élevée dans la région, et ces besoins se font certainement sentir à la suite de la pandémie. L’idée d’un centre d’apprentissage lui est venue à l’esprit à la suite du diagnostic d’un trouble déficitaire de l’attention (TDA) chez l’un de ses trois enfants.

« En tant qu’enseignant, on n’a pas beaucoup de temps. Le samedi, je faisais le ménage à la maison, et le dimanche, je me déplaçais pour aider ma fille », raconte-t-elle. « Le prix à payer était élevé », affirme-t-elle, et pas seulement d’un point de vue financier.

« Au départ, il s’agissait d’une idée qui s’est transformée en rêve. Et maintenant, ce rêve est devenu réalité », explique Mme Choquette en regardant autour d’elle la salle de classe et l’espace d’enseignement modernes d’une seule pièce. Le centre est lumineux et accueillant, très ensoleillé et doté de caractéristiques chaleureuses. Elle prévoit un développement progressif du centre d’apprentissage et de ses services, mais celui-ci est ouvert aux élèves du primaire et du secondaire, et propose également des cours de francisation pour les nouveaux arrivants dans la région.

 

Annick Choquette est la propriétaire et lenseignante du nouveau centre dapprentissage PureZen à Ormstown PHOTO Le centre dapprentissage PureZen

 

Mme Choquette, qui est spécialisée dans l’enseignement du français pour tous les niveaux, a constitué une équipe de collaborateurs certifiés et expérimentés capables d’offrir des cours de soutien dans les deux langues et dans une grande variété de matières, y compris les mathématiques. Il sera également possible de louer l’espace. Elle dit que ses collègues et le fait d’être dans une salle de classe vont lui manquer, « mais [qu’elle apportera son] aide d’une autre manière ».

La première période de cours d’été débutera le 2 juillet. Il y a encore un nombre limité de places disponibles pour des sessions d’enseignement privées et semi-privées, ainsi que pour des sessions de tutorat en personne et en ligne. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Mme Choquette par courriel (purezencommunications@gmail.com) ou par téléphone au 514-774-4467.

Latest stories

Le festival du Maïs de Saint-Anicet, un incontournable estival

Ormstown accueille la nouvelle chaise des générations

Les pianos publics de la région sont ouverts

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp