The Gleaner
Nouvelles

Trois municipalités se rallient contre la violence domestique

Les municipalités de Dundee, Howick et Très-Saint-Sacrement se mobilisent contre la violence familiale.

Toutes trois se sont associées à Commerces-Secours pour rejoindre le réseau d’entreprises et d’organisations locales offrant un refuge accueillant où les victimes de violence familiale, d’agression sexuelle ou d’abus peuvent se rendre pour obtenir de l’aide.

La mairesse de Dundee, Linda Gagnon, raconte que l’initiative est née d’une suggestion du directeur général, Marc Michot, qui souhaitait que la municipalité agisse contre la violence faite aux femmes. « Nous cherchions quelque chose de déjà organisé et structuré », explique-t-elle. Heureusement, elle et M. Michot ont participé à une réunion qui comprenait une présentation sur le programme Commerces-Secours. « Nous avons sauté sur l’occasion », s’exclame Mme Gagnon.

Un autocollant Commerces-Secours est désormais apposé sur la vitrine de l’hôtel de ville et tous les employés municipaux, de même que ceux du bureau de poste situé dans le même bâtiment, ont été sensibilisés afin d’accueillir et de rassurer les victimes tout en les orientant vers un espace sécurisé aménagé dans le bâtiment et équipé d’un téléphone et de ressources appropriées.

« C’est important », déclare la mairesse, qui rappelle que la municipalité a déjà eu à répondre à des incidents liés à la violence domestique. « Nous sommes très isolés », admet-elle, tout en suggérant qu’étant donné que la mairie, le bureau de poste et le parc municipal sont tous situés dans le même espace, les victimes pourront venir sans éveiller les soupçons. « Les citoyens ont réagi très, très positivement », confirme-t-elle.

 

Le 16 mai dernier à lhôtel de ville le directeur général de Dundee Marc Michot et la mairesse Linda Gagnon à droite ont rencontré Stéphanie Toupin et Sonia Viau de Résidence Elle La municipalité fait désormais partie du réseau Commerces Secours qui offre sécurité et soutien aux victimes de violence familiale PHOTO Sarah Rennie

 

Sonia Viau, intervenante auprès de Résidence-Elle du Haut-Saint-Laurent, qui est un organisme partenaire de Commerces-Secours, souligne que l’objectif est d’avoir un local affilié dans chaque municipalité. Elle précise que les emplacements stratégiques, tels que l’hôtel de ville de Dundee, ainsi que ceux de Howick et de Très-Saint-Sacrement, sont très importants. « Si une victime va demander de l’aide et qu’elle est repoussée, elle ne cherchera plus à obtenir de l’aide », explique-t-elle, mettant en lumière l’importance de la formation de sensibilisation offerte par les organismes partenaires de Commerces-Secours.

Le réseau compte maintenant au moins neuf entreprises et organismes de la région de Vaudreuil-Soulanges, de Beauharnois-Salaberry et du Haut-Saint-Laurent. Selon Mme Viau, Commerces-Secours a constaté une augmentation du nombre de nouveaux membres à la suite du lancement, le 14 mars, de son nouveau site Web et de sa nouvelle image de marque. Elle indique qu’ils ont reçu environ une dizaine de nouvelles demandes d’entreprises et d’organismes de la région de Vaudreuil et au moins cinq de Salaberry-de-Valleyfield.

Mme Gagnon espère que d’autres municipalités du Haut-Saint-Laurent suivront l’exemple de Dundee et se joindront au réseau.

Pour obtenir plus de renseignements sur le réseau Commerces-Secours, veuillez communiquer avec Sonia Viau à l’adresse courriel suivante : rellesensibilisation@hotmail.com.

Latest stories

Investissement de 800 000 $ pour les emplois d’été

The Gleaner

Crise de santé : le CISSSMO ferme des lits et demande au public d’éviter les urgences

Le gouvernement provincial finance le compostage dans trois municipalités du HSL

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp