The Gleaner
Art de vivreArt de vivreNouvelles

Un festival de la gastronomie fait la promotion du romarin et de la santé mentale

Avec l’arrivée du beau temps, c’est le moment de penser aux activités estivales – dont la saison des marchés et des festivals. La région est un endroit idéal pour fêter l’été, et avec les assouplissements des restrictions liées à la COVID, de plus en plus d’événements sont annoncés.

Le Domaine du Paysan, une pépinière, une ferme et un centre de jardinage à Saint-Stanislas-de-Kostka, organise son tout premier festival alimentaire le 18 juin. Le festival mettra l’accent sur un produit pour lequel le Domaine du Paysan est le plus connu : le romarin ! Les restaurants seront invités à participer et à créer une recette utilisant cet ingrédient vedette. À la fin du festival, les participants seront invités à voter pour leur plat préféré. Le gagnant recevra un panier cadeau de produits locaux d’une valeur de 250 $. Ensuite, toutes les recettes issues de la journée seront rassemblées dans un livre de cuisine qui sera disponible en 2023.

Le Domaine du Paysan cultive et vend du romarin et des produits à base de romarin. Les ventes serviront à financer des ressources en santé mentale pour les agriculteurs. Josée Lajeunesse, la propriétaire du Domaine du Paysan, est une grande défendeuse de la santé mentale. Elle travaille avec l’Union des Producteurs Agricole (UPA), s’occupant de la santé mentale et de la prévention du suicide. Récemment, elle a été reconnue lors de la neuvième édition du Gala des Agristars pour son travail sur la santé mentale en agriculture. Avec le syndicat de l’UPA de Beauharnois-Salaberry, elle a reçu le Bon coup en santé psychologique pour le projet Récoltons l’espoir. Le logo de ce projet illustre un brin de romarin dans un cœur ; Mme. Lajeunesse commente : «  J’aimerais que ce logo soit aussi reconnaissable qu’un coquelicot ; pour qu’on pense immédiatement à la santé mentale ».

 

Le Domaine du Paysan organisera la première édition du Festival de la Gourmandise le 18 juin, qui mettra l’accent sur un ingrédient clé : le romarin. PHOTO Le Domaine du Paysan

 

Mme Lajeunesse organise l’événement, mais dit qu’elle a appris à répartir la charge de travail, car elle n’a tout simplement pas assez de mains pour gérer l’ensemble du travail. « C’est devenu tellement gros que j’ai un comité d’organisation. J’ai dû passer des choses à d’autres parce que c’était trop ». Même si c’est beaucoup de travail, elle a beaucoup de plaisir à le faire.

Mme Lajeunesse insiste qu’il ne faut pas prendre la santé mentale à la légère. Elle s’est impliquée dans les services de santé mentale en travaillant avec l’UPA et dit : « Avec ce que j’ai vu en travaillant avec l’UPA, j’y suis de tout cœur ». Lorsqu’elle a commencé, elle dit avoir été « choquée par l’ampleur des besoins d’aide ». Les agriculteurs sont souvent isolés des autres, car ils sont très occupés et ont tendance à travailler seuls. Cela signifie que leurs problèmes de santé mentale peuvent souvent passer inaperçus. Mme Lajeunesse affirme que « la santé mentale et la prévention du suicide ne sont pas une maladie ou quelque chose que l’on invente. C’est important d’en parler et d’obtenir de l’aide. Cela peut être aussi simple qu’un coup de téléphone ».

Le jour du festival, différents services de santé mentale seront disponibles. L’un d’eux sera l’organisation Au cœur des familles agricoles (ACFA). « Ces gens font un travail incroyable et tellement de travail pour la prévention du suicide. Le gouvernement ne couvre que 75 % de leurs services. J’ai donc commencé à vendre du romarin afin de récolter des fonds pour eux. Pour chaque produit que je vends, un dollar leur est reversé ». Un autre service qui sera présent est La Maison du tournant, centre de crise du suicide et foyer pour ceux qui ont besoin d’un suivi quotidien.

La journée conviendra à tous les groupes âges, et Mme Lajeunesse précise que tous sont invités. Tous les restaurateurs, les pompiers, les services de santé mentale, les médias et les résidents du Haut-Saint-Laurent et d’ailleurs seront les bienvenus. Il y a beaucoup d’enthousiasme pour cet événement et pour la possibilité de sensibiliser les gens à la santé mentale dans la région.

PHOTO Le Domaine du Paysan
Le Domaine du Paysan organisera la première édition du Festival de la Gourmandise le 18 juin, qui mettra l’accent sur un ingrédient clé : le romarin.

Latest stories

Un nouvel album pour une artiste jazz de Sainte-Barbe

Callan Forrester

Un couple fête son 75e anniversaire de mariage

Sarah Rennie

Ormstown adopte un règlement pour encadrer l’utilisation des pesticides dans le village

Sarah Rennie

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 4 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !