The Gleaner
Communauté

Un nouveau séjour exploratoire pour découvrir l’agriculture

Afin de pallier la pénurie de main d’oeuvre en agriculture dans la région, le Centre de services scolaire de la Vallée-des-Tisserands et son Centre de formation professionnelle des Moissons-et-Pointe-du-Lac, en collaboration avec la Fédération de l’UPA de la Montérégie, lancent un tout premier séjour exploratoire en agriculture. « Les besoins et les défis en matière de main-d’œuvre demeurent importants dans le secteur de l’agriculture. Cette activité est une occasion parfaite de permettre aux fermes de la Montérégie d’attirer les personnes à la recherche d’un emploi en agriculture et de créer des jumelages bénéfiques », a mentionné Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, tout en précisant que le secteur « regorge d’emplois stimulants et intéressants ».

Des quatre séjours offerts pendant l’année, deux seront axés principalement sur la production animale et deux autres sur l’horticulture.

Un premier séjour est prévu les 17 et 18 juin 2022 et accueillera entre 8 et 10 participants. Les personnes intéressées par l’agriculture sont alors invitées à découvrir les métiers agricoles grâce à une visite de la Ferme Anderson de Très-Saint-Sacrement, ou les participants pourront assister à des activités concrètes reliées aux métiers exercés en production animale, et ce, gratuitement.

Le séjour prévoit notamment une explication de la vie agricole, une visite des lieux, une présentation des travaux ainsi qu’un volet expérimentation. Toutes les personnes intéressées à s’inscrire à ce premier séjour exploratoire touchant à la production animale peuvent le faire à l’aide du formulaire d’inscriptions interactif disponible sur le site Web produistonavenir.com. Les inscriptions au deuxième séjour exploratoire qui vise l’horticulture se feront ultérieurement. Tous les détails suivront dans les prochaines semaines et seront disponibles sur la page Facebook de l’activité et sur le site Web.

Latest stories

Attention au panais sauvage et à la berce du Caucase

Sarah Rennie

Mortalité massive de poissons dans la rivière des Anglais

Sarah Rennie

Encan muet d’oeuvres d’arts locales

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 4 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !