The Gleaner
Art de vivreArt de vivre

Un nouvel album pour une artiste jazz de Sainte-Barbe

La région a gagné une musicienne de plus ; Asaphe Micaelle Jean Louis, connue sous son nom de scène, Az, est une musicienne de jazz originaire d’Haïti. En 2018, elle a fait le choix de s’installer au Canada et a vécu quelques années à Longueuil avant de déménager à Sainte-Barbe en juillet 2021. Plus tôt cet été, le lancement de son nouvel album avait lieu à Sainte-Barbe. De nombreuses personnes ont assisté à cette soirée, dont les députées Claude DeBellefeuille et Claire Isabelle.

Une femme avec ses dreads dans une coiffure élaborée avec une petite couronne de lune pose pour la caméra devant un fond bleu
PHOTO Az s’est produite le 23 juillet dernier lors de la soirée de lancement de son nouvel album. L’artiste de jazz a pour projet de faire une tournée dans la région plus tard dans l’année.

 

La décision de déménager à Sainte-Barbe a été influencée par le fait qu’Az est une « fille de la campagne » autoproclamée. Elle est venue au Canada avec son mari dans le but de « trouver un endroit un peu plus accueillant, où [ils pourraient] être proches des gens et faire partie de la communauté ». Après avoir fait des recherches sur plusieurs régions en périphérie de Montréal, ils ont découvert le Haut-Saint-Laurent et ont réalisé que c’était le genre de région qu’ils recherchaient.

Az raconte qu’elle a toujours chanté, bien qu’elle soit principalement autodidacte. Elle a suivi quelques cours en Haïti et au Canada, mais a compris dès son plus jeune âge qu’elle devait surtout se former elle-même. Elle mentionne qu’en grandissant, elle a « toujours joué de la musique dans divers endroits tels que l’église, au sein d’organisations culturelles, à l’école et lors d’activités parascolaires ». Cependant, la poursuite de la musique à titre de profession n’était pas possible lorsqu’elle était plus jeune : « Malheureusement, en Haïti, ce n’était pas vraiment une carrière [à ma portée] ; mes parents n’avaient pas les ressources nécessaires pour m’aider à créer une carrière dans la musique », explique-t-elle. C’est en 2015 qu’elle a vraiment fait le choix de suivre sa passion et de faire de la musique une activité plus sérieuse.

Son nom de scène, Az, a diverses origines. D’un point de vue phonétique, il ressemble à la première syllabe de son prénom, Asaphe, et il reflète également le genre de musique qu’elle crée. Bien qu’elle soit principalement connue comme musicienne de jazz, elle incorpore de nombreux styles de musique à ce qu’elle compose, de sorte que le nom est une façon insolente de dire qu’elle fait « un peu de tout, et que c’est en quelque sorte des styles de musique de A à Z ».

En juillet 2022, Az a sorti un album intitulé Par Amour, qui se concentre sur le thème de l’amour et de son pouvoir. Il s’agit de son deuxième album, qui fait suite à son disque de 2019, Sonje. Le processus d’enregistrement de Par Amour a été extrêmement différent de celui de Sonje, qui a été enregistré en Haïti. Cette fois-ci, bien qu’elle ait tout de même collaboré avec des musiciens haïtiens, elle a enregistré ses parties ici, au Canada, où elle avait accès à une meilleure technologie. Elle est très enthousiaste à l’idée de partager un album auquel elle est très attachée : « Sur cet album, je me suis un peu plus investie ; c’était vraiment ce que je voulais faire et dire. Je l’ai associé à quelque chose qui me représentait », raconte-t-elle.

Il est possible de trouver Az sur Instagram et Facebook sous le pseudonyme @az.artiste. En ce moment, elle envisage de se produire au Festival Terre Ferme de Godmanchester, en septembre, et compte partir en tournée plus tard à l’automne : « Je veux créer un spectacle grandiose pour l’album qui sera en tournée, mais ce ne sera pas avant octobre ou novembre », indique-t-elle. Pour l’instant, le meilleur moyen pour suivre ses événements est de consulter les médias sociaux. On retrouve également sa musique sur divers services de diffusion de musique tels que Spotify et Apple Music.

À tous les musiciens qui espèrent faire de leur art une carrière, Az dit ceci : « Comme pour tout dans la vie, il faut de la persistance et de la détermination. Foncez et découvrez ce qui vient de l’intérieur pour atteindre vos objectifs ». Elle est immensément reconnaissante du soutien qu’elle a reçu dans la région : « Merci à la communauté et aux gens, en particulier à la municipalité de Sainte-Barbe, pour leur soutien et leur accueil », ajoute-t-elle.

Latest stories

Un château hanté ouvre ses portes pour l’Halloween à Hemmingford

Une nouvelle série de six projections avec Ciné-Cinéma

Donald Roberge

Près de 40 années de musique : La Chorale Madrigal n’est plus

Karen D'Aoust

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 4 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !