The Gleaner
Agriculture

Un producteur de cidres en quête de saveurs

La diversité de la région permet une riche variété de sensations gustatives, et La Capsule Temporelle, un nouveau producteur de cidre situé à Franklin, a pour objectif d’incorporer les cadeaux de la nature que lui procurent ses champs pour créer des saveurs de cidre uniques et palpitantes.

Matthiew Quinn a repris la ferme en 2020 après avoir quitté Laval. Le premier objectif de M. Quinn était d’ouvrir un vignoble. Cependant, après avoir goûté le cidre qu’un ami avait fait, il a plutôt décidé de démarrer un petit verger de pommiers. La Capsule Temporelle a récemment acquis son permis d’alcool, ayant pour objectif de commencer à vendre des produits entre avril et juin prochains.

L’année a été difficile pour démarrer un verger, et ce, pour de nombreuses raisons : « deux gels, des papillons de nuit et une sécheresse », énumère M. Quinn. Il indique qu’il a probablement perdu 90 % de la récolte totale au premier gel, cela n’étant toutefois pas une raison de paniquer : « Avec les pommiers, ce n’est pas la fin du monde, dans le sens où il nous faut environ 10 % des fleurs pour avoir une récolte décente. Mais ensuite, on a eu un autre [gel] lorsque nous avions des fruits dans les arbres ». Cela était plus problématique. Puis sont arrivés les insectes, suivis de la sécheresse. En raison des mauvaises surprises de Mère Nature, il y a certainement eu des pertes.

L’accès aux compléments

L’un des grands avantages de l’emplacement de La Capsule Temporelle est la disponibilité de divers produits naturels à proximité. C’est important pour M. Quinn de garder tout aussi « local » que possible et il apprécie que, parfois, il ne soit même pas nécessaire de quitter le terrain pour trouver des compléments pour le cidre. Il aime introduire diverses saveurs à la boisson, telles que des petits fruits, du miel ou du houblon, et il aime se procurer ces produits le plus possible à proximité. « Le houblon [provient] de notre voisin actuel, les pommes sauvages viendront de mon frère à Godmanchester, qui n’est pas trop loin ; c’est à environ 25 minutes en voiture d’ici, et les fruits [viennent] d’ici », explique M. Quinn.

 

Cependant, il dit qu’il aimerait devenir complètement autosuffisant, en utilisant éventuellement des produits sauvages provenant uniquement de sa terre, ce qui lui permettrait de créer différentes saveurs à différents moments de l’année. « La recherche de nourriture est super facile et ne coûte rien d’autre que du temps », explique-t-il. Jusqu’à présent, M. Quinn a des plans pour un cidre de baies ou de petits fruits et, éventuellement, quelque chose avec du sumac ; les deux variétés de cidre seraient dérivées de plantes qui poussent en abondance à la ferme.

Un moment dans le temps

Le nom « La Capsule Temporelle » engendre la conversation. M. Quinn plaisante en disant que beaucoup de gens pensent que le nom est une référence aux ovnis, mais c’est en fait une référence au processus de recherche de nourriture, qu’il compare à l’assemblage d’une capsule temporelle. « Ce que la vigne ou les pommiers nous donnent diffère d’une année à l’autre, pour un ensemble de différentes raisons. Donc, lorsque vous prenez ce liquide et que vous le mettez dans une bouteille, vous créez essentiellement une capsule temporelle. » Il souligne que créer un cidre, c’est aussi créer un moment dans le temps, que vous pourrez ouvrir plus tard et partager avec quelqu’un.

M. Quinn est un fervent promoteur de produits locaux. Il affirme que produire des choses localement plutôt que de les importer est « beaucoup plus près de chez nous, ce qui fait que l’impact environnemental est beaucoup plus petit ». L’utilisation des ressources locales vous permet d’encourager vos amis, votre famille et vos voisins ; c’est important dans des moments où l’économie mondiale est fragile. « Garder votre source de nourriture près de chez vous peut ne pas sembler important parce que nous avons cette économie mondiale, mais lorsqu’elle commencera à flancher, je pense qu’il sera bon d’avoir une expertise localement », mentionne-t-il.

M. Quinn a beaucoup de grands projets et espère agrandir la ferme pour « éventuellement se lancer dans le sirop d’érable, le vin, les champignons, et pour avoir un jardin et peut-être des animaux, mais les trois premiers objectifs restent le cidre, le sirop d’érable et le vin ».

La Capsule Temporelle est en voie de devenir un lieu important de la région et semble avoir plus à offrir chaque jour. Il y a toujours de la place sur le marché pour un bon cidre, et M. Quinn est ravi de trouver son créneau.

Latest stories

Des fleurs d’ail évitent le compost et deviennent virales

Callan Forrester

Des producteurs de framboises dotés de drôles de parapluies

Des agriculteurs locaux reconnus au 9e Gala Agristars

Sarah Rennie

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 4 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !