The Gleaner
Agriculture

Un réaménagement de grange rentable en termes de bien-être

Le 21 mars dernier, la Ferme Roch Verner et Fils a organisé une journée portes ouvertes afin de présenter certaines des nouvelles technologies ayant été mises en place au cours des dernières années. Cette ferme est située à Saint-Stanislas-De-Kostka depuis 1948, année de sa fondation par Roch Verner. Aujourd’hui, la ferme est dirigée par le fils de Roch, Gaëtan Verner, le petit-fils de Roch, Maxime Verner, et son épouse, Émilie Perras. Le couple a quatre enfants nommés Jacob, Julien, Jolyanne et Justine.

En 2022, l’équipe a décidé d’installer un robot de traite GEA dans sa ferme. Maxime Verner explique que cette décision a été prise pour pallier la pénurie de main-d’œuvre à laquelle sont confrontées de nombreuses exploitations depuis la pandémie de COVID-19. La journée portes ouvertes qui a été organisée avait pour but de montrer comment l’un de ces robots peut être introduit ainsi que « de montrer aux gens qu’il est possible de mettre en place un projet d’envergure comme ce [robot de traite] au sein d’une étable déjà existante », indique M. Verner.

Le robot a été installé dans un bâtiment construit en 2014 pour accueillir des génisses taries. « En 2022, nous avons fait une mise à niveau, c’est-à-dire que nous avons tout démoli à l’intérieur de l’étable et refait toutes les installations pour accueillir les vaches avec le robot », explique M. Verner. En rénovant une structure existante plutôt que d’en construire une nouvelle, ils ont économisé environ 35 % des coûts.

 

La famille Verner est heureuse de la nouvelle technologie de traite dont elle a pu faire la démonstration lors dune journée portes ouvertes le 21 mars dernier PHOTO Gracieuseté de la Ferme Roch Verner et Fils

 

L’utilisation de ce robot a permis à la famille Verner de trouver un meilleur équilibre entre le travail et la vie privée. « Nous sommes très heureux d’être passés de la traite assistée à la traite robotisée, qui nous permet d’avoir une meilleure qualité de vie familiale avec nos quatre enfants et nous donne la chance de passer du temps de qualité avec [eux] », affirme M. Verner. Cela a également permis à leur fils aîné, Jacob, âgé de 10 ans, de découvrir sa propre passion pour le travail avec les animaux : « Il s’assure que tout va bien avec les vaches et s’occupe de l’entretien quotidien du robot ».

La journée portes ouvertes a attiré 200 personnes, qui ont pu voir fonctionner le robot. « La réaction des gens était amusante et ils étaient heureux de voir ce que nous avions réussi à faire avec l’étable que nous avions déjà », raconte M. Verner. La ferme était ouverte de la fin de la matinée jusqu’à la fin de l’après-midi. Les Plaisirs Raffinés, un camion restaurant BBQ de Granby, était présent pour nourrir les invités.

Le lendemain, la Ferme Roch Verner et Fils a accueilli une cinquantaine de personnes à l’occasion de la Soirée d’étable annuelle, en collaboration avec l’ARAMO (Association de la relève agricole de la Montérégie-Ouest). Il s’agit d’un événement qui réunit chaque année les producteurs laitiers afin qu’ils puissent apprendre des pratiques de chacun. L’entrée est gratuite et des boissons et de la nourriture sont offertes aux participants. Chaque année, une ferme différente est choisie pour accueillir cette célébration de l’industrie.

Latest stories

Nouvelles exigences en matière de pesticides agricoles

Ian Ward

Un producteur de la relève honoré par les PPAQ

Le Québec proclame la « Journée nationale de l’érable »

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp