The Gleaner
Art de vivreArt de vivre

Un samedi ensoleillé attire les foules à la foire de Havelock

Il sera plus difficile de prétendre qu’il ne pleut jamais à la foire de Havelock, le temps pluvieux ayant assombri le deuxième jour de cet événement de deux jours. La bonne nouvelle, c’est que le ciel ensoleillé et l’affluence fantastique du samedi ont largement compensé la baisse de fréquentation du dimanche.

« Nous avons dû recevoir environ 2 400 personnes », déclare Keith McAdam, président de la foire de Havelock, en lien avec l’affluence du samedi. « C’était très bien », confirme-t-il, notant que malgré la météo quelque peu décevante, l’exposition de chevaux miniatures et de poneys a pu être maintenue le dimanche, bien que certaines classes se soient déroulées au sec dans la grange des 4-H. La musique en direct s’est poursuivie malgré la pluie et, ajoute-t-il, les organisateurs ont pris les imprévus à bras-le-corps.

 

Des enfants souriants ont fait la queue dans le manège des chevaux pour participer aux courses et aux jeux traditionnels Tous ceux qui ont réussi à franchir la ligne darrivée ont été récompensés par une pièce de monnaie et un ruban de la foire de Havelock PHOTO Sarah Rennie

 

Les inscriptions dans le hall d’exposition ont augmenté cette année, affirme M. McAdam, qui attribue cette hausse à de nouvelles catégories et à de nouveaux visages au sein des comités. « Les arts ont connu un véritable essor », note-t-il. Les visiteurs ont également apprécié les différents kiosques où ils ont pu rencontrer des représentants d’organisations communautaires, des artisans locaux et des producteurs.

Au cours de l’exposition de bétail, les organisateurs ont rendu hommage à Ruth et Michael Robson de Saint-Armand qui présentent leurs bovins Hereford à la foire depuis 50 ans. Le samedi, le concours hippique et le gymkhana comportaient des épreuves d’équitation, de plaisir et de jeu, entrecoupées de démonstrations de chevaux de race Clydesdale et de Percherons en attelage complet. « Tout s’est déroulé en douceur », déclare l’organisateur David Brisebois, qui note que les cavaliers locaux ainsi que ceux de Montréal et des Cantons de l’Est ont contribué à la réussite de l’événement.

 

Amélia Lefebvre cinq ans était tout sourire sous son casque déquitation alors quelle montait le cheval Dixie avec Shane Ford Le concours hippique a été spectaculaire avec 43 cavaliers en lice pour la gloire et un ruban rouge PHOTO Sarah Rennie

 

M. McAdam affirme que le conseil d’administration est très motivé, mais admet qu’il faut beaucoup de bénévoles pour organiser une foire de deux jours. « Nous sommes très chanceux à cet égard, dit-il, notant qu’il y a toujours des gens prêts à donner un coup de main. Il y a toujours des mises à jour à faire, qu’il s’agisse d’entretenir les terrains, de réparer les bâtiments ou d’aider à moderniser les installations. Le Wi-fi a été installé dans le bureau principal cette année, par exemple. « Tous les autres ont une longueur d’avance sur nous », dit-il en riant, avec une pointe de fierté. Mais pas d’inquiétude, il n’est pas question d’abandonner de sitôt les traditions qui font la spécificité de la foire de Havelock.

Latest stories

D’un foyer à l’autre Le 3 avril 2024

The Gleaner

Le partage d’histoires, le 3 avril 2024

La caricature d’Eric Serre 3 avril 2024

Eric Serre

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp