The Gleaner
Nouvelles

Une nouvelle clinique médicale verra le jour à Huntingdon

Mario Pitre – Journal Saint-François

Les services de santé connaîtront un regain de vie à Huntingdon avec la construction d’une nouvelle clinique médicale sur un terrain de la rue François-Cleyn, voisin du nouveau garage municipal.

Le Complexe de santé Huntingdon accueillera les services de santé offerts actuellement au centre médical de la rue Châteauguay, dont les propriétaires, les docteurs Raymond Lemieux et Jean-Pierre Hébert, ont récemment atteint l’âge de la retraite.

« L’actuel édifice aurait nécessité de nombreux investissements afin d’améliorer la ventilation et la fenestration, c’est pourquoi nous avons choisi d’investir dans un nouvel édifice plus grand, qui pourra accueillir davantage de services », a fait savoir la Dr Fabienne Djandji.

Celle-ci mène le projet en association avec Marie-Josée Fournier, qui agit déjà à titre de gestionnaire de l’actuel centre médical depuis 25 ans. Le groupe de médecine familial compte 6500 patients.

Le Complexe de santé Huntingdon, dont les travaux débuteront d’ici quelques semaines, devrait être ouvert au public en avril 2021, « si la COVID ne vient pas affecter les travaux », a indiqué Djandji.

 

Plusieurs élus ont accompagné le maire de Huntingdon André Brunette et les propriétaires de la future clinique Dr Fabienne Djandji et Marie Josée Fournier pour la pelletée de terre officielle PHOTOS Mario Pitre Journal Saint François

 

On y trouvera une clinique sans rendez-vous, une pharmacie, de même que des services de physiothérapie, ergothérapie, apnée du sommeil, de radiologie et un centre de prélèvement, notamment.

Le projet estimé à 3,5 M$ a été dévoilé jeudi le 15 octobre lors d’une conférence de presse tenue en distanciation au nouveau garage municipal de Huntingdon, en présence de plusieurs élus du Haut-Saint-Laurent.

Le maire André Brunette a expliqué que la Ville de Huntingdon collabore au projet en accordant un rabais de taxes pour trois ans et en offrant le terrain pour la somme de 1 $. « C’est sans doute la plus belle nouvelle qu’on a à annoncer cette année », selon lui.
De plus, la ville comptera sur le support des municipalités de Godmanchester, Hinchinbrooke, Dundee, Elgin et Saint-Anicet pour contribuer au budget d’opération de la clinique sur une période de cinq ans. Plusieurs maires présents ont indiqué à quel point ce projet suscitait l’enthousiasme au sein de leurs conseils municipaux respectifs.

La mairesse de Dundee, Linda Gagnon, s’est dit fière de contribuer à ce projet. « Ce n’est pas parce qu’on est petit qu’on ne peut pas participer à de grands projets », a-t-elle déclaré, en lançant un appel à l’établissement de nouveaux jeunes résidents.

Pierre Poirier, maire de Godmanchester, de même que Gino Moretti de Saint-Anicet et Carolyn T. Cameron, de Hinchinbrooke, ont abondé dans le même sens.

 

Latest stories

Des cyclistes s’aventurent sur les routes de la région

Départ de deux légendes

The Gleaner

Havelock s’apprête pour un scrutin cet automne

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp