The Gleaner
Opinion

Une occasion pour le Gleaner d’élargir ses horizons: Augmentation de la population régionale au cours des cinq dernières années

La hausse et la baisse du niveau de fréquentation des écoles sont parmi les signes les plus évidents de l’augmentation ou de la diminution de la population d’une communauté. La nouvelle récente selon laquelle les écoles de la région sont surchargées est maintenant confirmée par la publication des résultats du recensement de 2021 pour les communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM – anglophones au Québec et francophones dans le reste du Canada).

La population de la région de distribution primaire du Gleaner (la MRC du Haut-Saint-Laurent, et celles de Beauharnois-Salaberry et des Jardins-de-Napierville) a augmenté de près de 7 % depuis 2016. La population francophone a augmenté de 6 %, la population anglophone de près de 10 % et le nombre de ménages bilingues a également fait un bond important de 74 % au cours de la même période.
Ces résultats sont non seulement bénéfiques pour les écoles de la région, mais ils représentent également une occasion pour le Gleaner de solliciter près de 1 000 nouveaux ménages, qui représentent de potentiels nouveaux abonnés, dans la région.

On compte maintenant 22 213 résidents dans la MRC du Haut-Saint-Laurent, 68 322 dans la MRC de Beauharnois-Salaberry et 30 339 dans la MRC des Jardins-de-Napierville.

La plupart des changements importants dans la population se sont produits dans les communautés « enclavées », c’est-à-dire les municipalités situées entre les villes de Valleyfield, de Beauharnois et de Châteauguay, qui sont plus grandes, ainsi que la campagne. Le nombre de résidents a augmenté de 32 % à Saint-Étienne-de Beauharnois de même qu’à Saint-Louis-de-Gonzague, de 21 % à Sainte-Barbe et de 63 % à Sainte-Clotilde, le tout en cinq ans ! La population de la MRC du Haut-Saint-Laurent a connu une croissance de 4,5 %, presque la même que pour l’ensemble du Québec. Même à Huntingdon, où la ville connaît certaines difficultés depuis la fermeture des usines de textile en 2004, la population a augmenté de près de 5 %.

Les petites communautés rurales situées le long des frontières sud et ouest de la MRC ont eu moins de chance, Saint-Chrysostome, Havelock, Franklin, Elgin et Sainte-Agnes-de-Dundee enregistrant des baisses de population mineures. Le fait d’être à l’écart des grands centres urbains a sans doute joué un rôle dans cette tendance, ces communautés ayant connu une croissance nettement moindre du nombre de logements privés entre 2016 et 2021 (moins de développement immobilier).

Vous pouvez télécharger les résultats du recensement de 2021 pour la principale zone de distribution du Gleaner ici: Le Gleaner_20162021 census comparison_Nov 2022
Hugh Maynard
Directeur du Gleaner


Traduit par Sabrina Vaillancourt

Latest stories

Opinion : La violence envers les femmes n’est pas acceptable, sous aucune forme. 

Invité - Opinion

Évoluer avec le Gleaner: Renouvelez votre abonnement pour soutenir la distribution de nouvelles locales de qualité

The Gleaner

Rendre sa grandeur au Gleaner: Les reçus fiscaux de l’ARC sont désormais disponibles pour les dons

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 4 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !