The Gleaner
Opinion

Une réponse à la réaction de la communauté à la réouverture du Camping Lac des Pins

Vendredi, le 29 mai 2020

Madame, Monsieur,

Merci des commentaires que vous m’avez adressés sur la réouverture du camping Lac des Pins. Je veux vous faire part de quelques réflexions pertinentes à cette question.

 

La pandémie

Tous les pays de la planète ont été affectés.

Le Québec a rapidement réagi et pris ses responsabilités en imposant un grand confinement. Le bilan est quand même tragique, particulièrement pour les personnes âgées vivant en CHSLD et dans des ressources d’hébergement. Toutefois, dans des régions comme la nôtre, la santé publique considère que la situation est sous contrôle et nous permet de déconfiner graduellement certaines activités.

La décision

La décision de rouvrir les terrains de camping n’a pas été prise à la légère : le Gouvernement du Québec n’a fait qu’entériner une recommandation de la Direction nationale de la santé publique qui considère que les activités de camping peuvent reprendre de façon sécuritaire. Cela fait partie du processus de déconfinement graduel. Par exemple, nous avons recommencé l’école et ça va bien. Nous croyons qu’il en sera de même avec le camping.

Les conditions pour qu’il n’y ait pas de propagation

Il est répété jour après jour par le premier ministre et tous les porte-parole gouvernementaux et de la santé publique que, seul le respect des consignes sanitaires permettra une reprise minimale d’activités communes sans contagion. Ce qui est primordial, c’est le respect des consignes, quelle que soit la population visée : une ville de 2 millions de personnes tout autant qu’une municipalité de 500 personnes.

Pour nous tous

Respect de la distanciation sociale, port du masque, lavage fréquent de mains, pas de mains au visage. Vous savez comme nous que le risque zéro n’existe pas mais mettons toutes les chances de notre côté.

Les campings

La CNESST publie pour chaque secteur déconfiné, une liste de consignes sanitaires particulières qui doivent être respectées et qui visent à assurer la sécurité et la santé des travailleurs et de la clientèle. Des dispositions pénales s’appliquent si ces consignes ne sont pas respectées. Vous pouvez prendre connaissance de ces mesures sur le site WEB de la CNESST.

La clientèle d’un camping

Les mêmes mesures que celles qu’il vous est demandé de respecter s’appliquent à la clientèle d’un camping et d’autres mesures, décrites sur le site WEB de la CNESST, s’y ajoutent.

Les marchands locaux

Ils doivent prendre les dispositions pour que leur commerce ne soit pas bondé et que la distanciation sociale puisse être respectée. Le déconfinement a vu la réouverture de très nombreux établissements commerciaux. Les marchands locaux, si besoin est, peuvent s’inspirer de ce qui se fait ailleurs, mais connaissant leur créativité, je suis convaincue qu’ils ont leurs solutions pour assurer cet objectif.

La reprise

La réouverture des terrains de camping considérée comme sécuritaire par la santé publique contribue à la reprise économique et au retour des travailleurs de cette industrie saisonnière mais il y a plus que ça. Le plein air fait partie de notre vie, nous en avons besoin. La santé publique de même que le premier ministre Monsieur Legault ne cessent de répéter de prendre des mesures pour respecter les autres : faire son épicerie près de la maison avant de quitter pour la campagne et limiter autant que faire se peut, les déplacements. Il n’y aura pas de risque zéro tant qu’un vaccin n’aura pas été créé. Les pays du monde entier doivent reprendre un semblant de normalité, dans notre cas en ayant un respect absolu des recommandations de notre Direction nationale de la santé publique.

Vivre ensemble et le respect de l’autre

La société québécoise a toujours été confrontée à d’immenses défis. Nous sommes restés unis dans le confinement. Maintenant que le déconfinement est commencé, nous ne pouvons, nous permettre de nous diviser entre citoyens de la métropole et citoyens des régions. À mes yeux, c’est ensemble que nous sommes entrés dans cette période de pandémie et c’est ensemble que nous allons nous en sortir.

 

Je vous souhaite un bel été !

Claire IsaBelle

Députée de Huntingdon

Latest stories

L’eau, une ressource vitale 

Guest - Opinion

Merci à la Vallée de la Châteauguay

La loi 57 : Protection des élus ou entrave à la liberté d’expression?

Invité - Opinion

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp