The Gleaner
Nouvelles

Les gens d’affaires s’inquiètent des augmentations d’impôts à Ormstown

Le président de l’Association des gens d’affaires d’Ormstown et des environs (AGAO+), Philippe Besombes, affirme que la communauté des affaires d’Ormstown sera grandement affectée par l’augmentation moyenne des taxes de 10,5 pour cent pour 2023, approuvée lors d’une réunion spéciale du conseil municipal le 12 décembre.

Dans une déclaration publiée par l’AGAO+, M. Besombes note que les taxes ont augmenté en moyenne de 22,36 % en 2022, alors que près de 18 % de l’augmentation était due à la réévaluation du rôle foncier. Si l’on ajoute à cela l’augmentation de 10,5 pour cent annoncée pour 2023, le taux de base aura augmenté de près de 33 pour cent en deux ans, tandis que les taux commerciaux auraient augmenté de plus de 38 pour cent.

« Malheureusement, la municipalité d’Ormstown a fait le choix de ne pas ajuster le taux de taxation pour compenser cette hausse, ce qui a pourtant été fait dans plusieurs municipalités », a déclaré M. Besombes, faisant référence à l’équilibre entre le taux d’imposition et la hausse de la valeur foncière. Il suggère que cette augmentation, qui intervient à un moment où les dépenses globales et les taux de crédit aux entreprises ont considérablement augmenté, ne fait qu’ajouter à la pression sur les entreprises locales. « L’augmentation globale des taxes risque également d’avoir un gros impact sur les résidents de la municipalité et par la même sur nos commerces », déclare M. Besombes.

Un plan d’investissement à long terme

La mairesse Christine McAleer a abordé la nécessité d’augmenter les impôts lors de la réunion du 12 décembre visant à adopter le projet de budget pour 2023. Dans un discours présentant les différents éléments du budget (notamment un plan d’investissement stratégique à long terme conçu avec l’aide du cabinet comptable Raymond Chabot Grant Thornton pour permettre à la municipalité de s’attaquer à son système d’aqueduc défaillant), Mme McAleer a déclaré : « Le budget fait donc état d’une planification basée sur cinq ans pour nous permettre d’atteindre notre but de manière progressive sans pour autant imposer une charge fiscale trop importante ».

Le programme triennal d’immobilisations annoncé par la municipalité représente un total de 27,2 millions de dollars d’investissements d’ici 2025, dont 8,5 millions de dollars pour une usine de filtration d’eau, 7 millions de dollars pour le plan de débordement des eaux usées et 5,4 millions de dollars sur le réseau d’eau et d’égouts. Le budget prévoit également des investissements dans le réseau routier, l’installation d’un feu de circulation à l’intersection des routes 138 et 201, ainsi que l’achat d’un camion d’incendie, l’installation d’un jeu d’eau et des fonds pour la bibliothèque municipale.

« Considérant tous les travaux à effectuer sur notre système, l’usine de filtration, le plan de débordement des eaux usées et la réfection des tuyaux d’eau, d’égouts et pluvial dans un secteur critique (Code rouge) de la Municipalité, l’achat d’un camion pour le service d’incendie, et autres, nous avons réussi avec notre planification à maintenir un taux de taxation stable et acceptable autour de 10 pour cent », a expliqué Mme McAleer. Elle a terminé son discours en reconnaissant que le budget proposé impliquait des décisions difficiles de la part du conseil municipal, mais que c’était ce qu’il fallait pour que la municipalité puisse faire face de manière responsable à son présent et à son avenir. 

Latest stories

Le Challenge sur neige fait monter la température à Ormstown

The Gleaner

La mairesse d’Ormstown suspendue pour violation du code d’éthique 

Fin de semaine en or pour les Huskies de Huntingdon

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 4 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !