The Gleaner
Éducation

Départ du directeur de l’école Arthur-Pigeon

« J’ai passé plus de 25 ans de ma vie professionnelle ici, à l’école Arthur-Pigeon, et le jour où je dois vous dire au revoir est arrivé, » annonçait Dominic Tremblay, ancien directeur de l’école secondaire Arthur-Pigeon.

M. Tremblay a commencé sa carrière à l’école Arthur-Pigeon à titre d’enseignant en sciences avant de passer à un rôle administratif en devenant directeur adjoint. Il a ensuite passé un an en tant que directeur des écoles primaires de Saint-Antoine-Abbé et de Saint-Chrysostome, avant de revenir à Arthur-Pigeon en tant que directeur, un rôle qu’il a apprécié et dans lequel il a excellé jusqu’à son dernier jour à l’école, le vendredi 6 mai 2022.

Pour célébrer les années de service de M. Tremblay à l’école, le personnel et les élèves ont profité de son dernier jour pour organiser une cérémonie de remise des diplômes, agrémentée d’une garde d’honneur et de discours le remerciant et soulignant ses nombreuses contributions. Parmi ces nombreuses contributions, citons notamment la mise en place du programme Soutien au comportement positif (SCP), l’accent mis sur le développement professionnel et une approche pédagogique fondée sur la recherche et non sur la « saveur du mois, » pour reprendre ses propres paroles. Cette tactique a permis à M. Tremblay de constituer une équipe capable d’échanger des idées avec respect, celle-ci étant composée d’un personnel qui prend le temps de réfléchir et d’agir dans le meilleur intérêt des élèves. « Vous êtes des machines, vous êtes solidaires, et vous savez travailler en équipe, » a déclaré M. Tremblay dans une lettre rédigée personnellement et partagée lors de sa dernière assemblée avec le personnel de l’école.

 

Dominic Tremblay a reçu des adieux en bonne et due forme de la part du personnel et des élèves de l’École Arthur-Pigeon le 6 mai, après avoir passé plus de 25 ans à l’école de Huntingdon  PHOTO Lianne Finnie

 

Lorsqu’on lui a demandé ce dont il était le plus fier en tant qu’administrateur scolaire, M. Tremblay a une fois de plus parlé du personnel de son école : « Je suis fier de l’offre d’activités que nous avons, en tant qu’équipe, mise à la disposition de nos élèves dans le cadre du programme Frontaliers, dit-il. Enfin, je suis fier d’avoir eu la chance de travailler avec des personnes passionnées, compétentes et dévouées à servir au mieux les intérêts des jeunes dont elles ont la charge. »

M. Tremblay, qui a une vision pour son école et sa communauté, compare son style de leadership à sa propre expérience de passeur dans l’équipe de volleyball : « Je n’étais pas la vedette, celle qui faisait les gros smashs, non, j’étais le passeur, celui qui plongeait et courait pour récupérer le ballon peu importe où il se trouvait sur le terrain afin de faire la passe qui permettrait aux vedettes de briller et de faire gagner l’équipe, c’est le type d’administrateur que j’ai essayé d’être avec vous tous. »

On peut affirmer sans hésiter qu’il était cela et plus encore : « C’est simple, tu fais ton travail avec passion, détermination et bienveillance, tout en étant un leader accueillant et visionnaire. Le climat harmonieux qui règne dans notre école est dû à cette longue liste de qualités que tu possèdes », a exprimé Hugo Pilon-Gagnier, élève de cinquième secondaire, dans son discours lors de la cérémonie de remise des diplômes.

En définitive, M. Tremblay a largement contribué à créer un environnement d’apprentissage sûr et accueillant pour les élèves de l’école Arthur-Pigeon, et son espoir pour l’école est d’en assurer la pérennité : « Avec tout ce qui se passe, la pandémie, la guerre, l’urgence climatique, ce dont les jeunes ont besoin, c’est d’espoir, et mon souhait est que l’école continue d’être un lieu d’espoir pour ses élèves, » confiait-t-il.

Dans une dernière démonstration de son style « leader-passeur, » M. Tremblay a terminé son discours au personnel en disant que, bien qu’il soit triste de partir, il est confiant dans sa décision d’accepter le nouveau poste pour deux raisons : « D’abord, je suis un joueur d’équipe et il est temps de faire ma part pour une nouvelle équipe. Ensuite, la personne qui prend la relève est meilleure que moi, et si je pense au bien supérieur de l’école, c’est donc une bonne chose. »

M. Tremblay entamera une nouvelle étape de sa carrière en tant que directeur du Centre du Nouvel-Envol à Salaberry-de-Valleyfield, avec le mandat supplémentaire de développer des points de service sur le territoire du Centre de services scolaire de la Vallée-des-Tisserands.

Latest stories

Des artistes et des athlètes honorés à l’École Arthur-Pigeon

The Gleaner

Un partenariat entre Kahnawà:ke et la HAECC ouvre la porte à de nouvelles possibilités

Nouvelle directrice-adjointe à Arthur-Pigeon

Iris Delagrange

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 4 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !