The Gleaner
Nouvelles

Élection partielle : un « nouveau » maire prête serment à la municipalité de Havelock

Un visage familier revient à la mairie de Havelock après s’être absenté de la vie politique municipale pendant 30 ans ; Gérald Beaudoin a été élu au poste lors d’une élection municipale partielle tenue le 20 novembre dernier, suite à la démission de l’ancien maire Stéphane Gingras en début d’automne. M. Beaudoin a été élu par une majorité considérable contre Philippe Bourdeau, un conseiller municipal qui occupait le poste de maire par intérim ; M. Beaudoin a obtenu 238 des 281 voix exprimées.

Il s’agira du second mandat de M. Beaudoin en tant que maire de la municipalité, ce dernier ayant été élu pour la première fois au poste en 1987. Auparavant, il a été le secrétaire-trésorier de la municipalité de 1981 à 1986, année où il a été élu conseiller. Il a quitté le poste de maire après cinq ans, en 1992. Le 25 novembre dernier, trois décennies plus tard, il a encore prêté serment afin de desservir la population de Havelock lors d’une brève cérémonie à laquelle était présente Mylène Vincent, directrice générale et directrice du scrutin.

« C’est une deuxième chance, a déclaré M. Beaudoin, qui a été encouragé à se présenter à la mairie par de nombreux citoyens de Havelock. J’en suis arrivé à la conclusion que mes expériences de vie acquises depuis la dernière fois me permettraient d’apporter ma contribution à cette occasion », a-t-il dit, précisant qu’il se trouve désormais à la retraite et pourra se consacrer pleinement aux affaires municipales.

 

Women stands next to man seated at desk with paper laid out in front of him.
Gérald Beaudoin a été assermenté comme maire de Havelock le 25 novembre dernier lors dune petite cérémonie officiée par Mylène Vincent directrice du scrutin et directrice générale de la municipalité PHOTO Sarah Rennie

 

M. Beaudoin a déclaré que l’un de ses objectifs visera à améliorer la perception des citoyens à l’égard de la municipalité en assurant une plus grande transparence : « Mon objectif est simplement d’apporter un peu de calme et un peu moins d’acrimonie », a-t-il expliqué, tout en décrivant les dernières années comme ayant été quelque peu tumultueuses pour la municipalité.

Le taux de participation à l’élection partielle était relativement élevé (un peu plus de 37 %). Une deuxième élection partielle aura lieu au cours de la nouvelle année pour combler le siège du conseiller numéro 2, qui a été laissé vacant par M. Bourdeau lorsqu’il a décidé de se présenter à la mairie.

Latest stories

Le Challenge sur neige fait monter la température à Ormstown

The Gleaner

La mairesse d’Ormstown suspendue pour violation du code d’éthique 

Fin de semaine en or pour les Huskies de Huntingdon

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 2 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !