The Gleaner
Éducation

Lancement d’un livre écrit par des étudiants d’Arthur-Pigeon

Le 21 juin dernier les élèves du Groupe adapté de développement des compétences langagières (GADCL) de l’école Arthur-Pigeon ont assisté au lancement de leur livre, Le Délire de Dan le peureux.

La conférence de presse en présentiel pour annoncer le lancement s’est déroulée en présence des élèves auteurs, de membres de la communauté, d’enseignants, de la direction de l’école, de partenaires du Carrefour jeunesse emploi Huntingdon (CJE) et de Zel communication, ainsi que de la députée de Huntingdon Claire IsaBelle, de Mirelle Théoret (adjointe de circonscription de la députée Claude DeBellefeuille), de membres de la presse et de Sylvain Blouin, éditeur et illustrateur du projet.

Fruit de plusieurs mois de travail, ce livre offre aux lecteurs la possibilité de choisir leur propre fin. Il a été écrit par les élèves, et organisé avec l’aide de leur professeure, Stéphanie Lefebvre. Les élèves ont eu la chance de participer régulièrement à des ateliers avec M. Blouin, qui a aidé à orienter leur processus créatif.

 

Les participants au lancement du livre, de la gauche à la droite: Marilou Demers du CJE Huntingdon; des élèves auteurs; Stéphanie Lefebvre, enseignante; Claire IsaBelle, députée de Huntingdon; Mireille Théorêt, adjointe de circonscription de la députée Claude DeBellefeuille; des élèves auteurs; Sylvain Blouin, éditeur et illustrateur; et Dominic Tremblay, directeur d’Arthur-Pigeon PHOTO Margo McCaffrey

 

« J’ai aidé à l’aspect technique du livre et ensemble nous sommes devenus une équipe, a déclaré M. Blouin. Je suis vraiment très fier de ce livre, et je tiens à remercier les élèves d’avoir travaillé si fort. S’adressant aux élèves, il a renchérit :  Il m’a été facile d’illustrer le livre grâce à votre incroyable créativité .

Ce projet a été conçu par Mme Lefebvre et Marilou Demers du CJE Huntingdon. Les élèves du GADCL ont du mal à développer leur langage et ce projet est devenu un moyen de les motiver et finalement de les aider à s’engager davantage dans leurs cours de français.

« Les élèves ne croyaient pas qu’ils seraient capables d’écrire un livre, a déclaré Mme Demers. Malgré leurs difficultés, ils se sont surpassés et ont réussi ».

S’adressant à ses élèves, Mme Lefebvre s’est exprimée avec fierté et bonheur. « Je suis si fière de vous », a-t-elle déclaré. Elle espère que les élèves retiendront de cette expérience qu’ils peuvent faire tout ce qu’ils désirent faire dans la vie.

 

Le Délire de Dan le peureux, un livre écrit par les élèves d’Arthur-Pigeon PHOTO Margo McCaffrey

 

 

« J’espère aussi que la communauté verra que nos élèves peuvent être un élément important de la société malgré leurs difficultés », a-t-elle ajouté.

Compte tenu de l’année difficile que les élèves et les enseignants ont traversée, le directeur de l’école, Dominic Tremblay, et Mme Demers ont profité de la conférence de presse pour souligner le haut niveau de dévouement et l’incroyable éthique de travail dont a fait preuve Mme Lefebvre. « J’ai une jeune fille, et je ne peux qu’espérer qu’elle aura une enseignante comme Stéphanie. Elle se surpasse pour ses élèves », a déclaré Mme Demers.

Le Délire de Dan le peureux est disponible sur le site Web des Éditions Exclamation, editionsexclamation.ca, au prix de 20 $. Trois dollars de chaque vente seront remis à la classe GADCL pour l’aider à acheter du matériel pédagogique adapté à la classe.

Latest stories

Départ du directeur de l’école Arthur-Pigeon

Des artistes et des athlètes honorés à l’École Arthur-Pigeon

The Gleaner

Un partenariat entre Kahnawà:ke et la HAECC ouvre la porte à de nouvelles possibilités

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Vous pouvez profiter de 4 articles par mois gratuitement, mais si vous êtes affamés de nouvelles de la région , nous vous encourageons à "acheter local" et aider à soutenir votre source de nouvelles locales.

Notre communauté, notre journal !

Recevez l'édition imprimée par courrier  (accès numérique complet inclus)

pour seulement 60 $ par an.

L'accès numérique seul ne coûte que 40 $ par an.