The Gleaner
Nouvelles

Le projet « Génie in a bottle » contribue au financement des feux d’artifice d’Athelstan


Sarah Rennie
Traduit par Ian Ward

Après avoir été contraint d’annuler la célébration de l’année dernière, les feux d’artifice illumineront à nouveau le ciel d’Athelstan le jour de la fête du Canada.

Pour la mairesse de Hinchinbrooke, Carolyn Cameron, il n’y avait aucun doute quant à la tenue des feux d’artifice, puisque cette année marque le 50e anniversaire de cet événement populaire. « Comme c’est en plein air, on peut être partout sur le terrain de base-ball en petits groupes, tant qu’on fasse attention », explique la mairesse. Ceux qui préfèrent regarder depuis des voitures stationnées sont les bienvenus, ajoute M. Cameron.

Shirley Cavanagh, originaire du Haut-Saint-Laurent, a de bons souvenirs des feux d’artifice à Athelstan. Après s’être associée à Hinchinbrooke pour son projet « Genie in the Bottle », qui consiste à reçevoir des bouteilles et des canettes afin de ramasser des fonds pour différents organismes, Mme Cavanagh a donné au suivant en remettant un chèque de 1 000 $ à la municipalité pour soutenir les feux d’artifice. « Cela va les aider à en faire un peu plus », a déclaré Mme Cavanagh, qui souhaite également souligner a quel point elle est heureuse de l’empressement de la municipalité à contribuer au projet.

 

La fondatrice du projet « Genie in the Bottle », Shirley Cavanagh, a fait un don de 1 000 $ à la mairesse Carolyn Cameron et à la municipalité de Hinchinbrooke à l’occasion du 50e anniversaire des feux d’artifice Athelstan.  PHOTO  Courtoisie du projet « Genie in the Bottle »

 

Pour accumuler 1 000 $, Mme Cavanagh a collecté des bouteilles et des canettes depuis le mois d’avril, et les a ajoutées à celles amassées lors d’une collecte communautaire de bouteilles en mai. Ce sont 744 bouteilles de bière, 10 360 canettes en aluminium, 1 660 bouteilles en plastique, 1 638 bouteilles de vin et de spiritueux, et 255 bouteilles en verre, détournés de l’enfouissement. Mme Cavanagh admet que lorsqu’elle a lancé le projet, elle s’intéressait au potentiel pour les levées de fonds, « mais l’impact environnemental prend le dessus », dit-elle.

En dix mois, elle a ramassé 13 600$ pour plusieurs organismes, dont la Fondation Betty Riel et la Fondation VOBOC. Elle a su recycler 46 000 bouteilles de vin, 55 000 canettes en aluminium et 4 000 bouteilles en plastique. « C’est une façon de redonner, et les gens sont vraiment heureux d’avoir m’amener leur recyclage », dit-elle.

Mme Cavanagh dit qu’elle consacre environ 20 heures par semaine au projet, mais qu’elle peut compter sur une équipe de bénévoles tout aussi dévoués, dont la mairesse Mme Cameron.

Mme Cavanagh espère que d’autres municipalités de la région envisageront également de s’associer au projet « Genie in the Bottle ». Les prochaines collectes de bouteilles communautaires auront lieu le 17 juillet et le 16 octobre à la compagnie John Darragh Trucking, située au 822, route 138, à Godmanchester.

Latest stories

Des foules record pour l’Expo Ormstown

Sarah Rennie

Des démarches ralenties par le gouvernement

Une première mondiale : des camions de brousse 100% électriques, 100% Québécois au Parc Safari

Iris Delagrange

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 4 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !