The Gleaner
Nouvelles

Les Saracens dans les tribunes encouragent Matt Heaton

PHOTO Serge Trembley

 

Trois anciens « Saracens » d’Ormstown se sont rendus au sud de la frontière, à Boston, au Massachusetts, pour assister au match opposant le club Rugby Atl (d’Atlanta, en Géorgie) jouer contre les New England Freejacks le 13 mai dernier. Rugby Atl était mené sur le terrain par Matt Heaton, originaire de Godmanchester, et co-capitaine du club. M. Heaton joue pour l’équipe nationale du Canada depuis 2016 et a été nommé joueur de l’année au Canada en 2017 et 2019. Il a également joué au rugby au Pays de Galles et en Angleterre, ayant toutefois débuté sa carrière de rugbyman sur le terrain de l’école secondaire Chateauguay Valley Regional et avec son premier club, les Ormstown Saracens. Atlanta joue dans la Major League Rugby (MLR), une ligue qui offre un bon spectacle ou de plus en plus de joueurs professionnels de partout dans le monde font comme Matt et traversent l’atlantique pour venir jouer. Le match a été enlevant, mais malheureusement Atlanta s’est incliné 10-15.

L’équipe d’Alanta est actuellement en deuxième place dans la division Est, ayant remporté leurs matchs contre les Arrows de Toronto le 28 mai pour décrocher une place dans les séries éliminatoires. L’équipe jouera contre le Gold de la Nouvelle Orléans le 3 juin pour terminer la saison régulière.

Latest stories

Le Gleaner se qualifie pour une bonne douzaine de prix

The Gleaner

Échantillons de sol prélevés sur le site de décharge du Rang Dumas

The Gleaner

L’interdiction de stationner complique l’utilisation du sanctuaire d’oiseaux de Godmanchester

Sarah Rennie

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 4 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !