The Gleaner
Art de vivreArt de vivre

Sarah Booth enquête à Three Pines

Le deux décembre prochain débutera, sur la plateforme Prime Vidéo, la diffusion d’une série de huit épisodes très attendue, Three Pines.
Et pour cause, c’est la talentueuse actrice Sarah Booth, originaire de Ormstown, qui interprète dans cette intrigue policière, adaptée des romans à succès de l’auteur Louise Penny, un personnage central : L’agent Yvette Nichol.

Mme. Booth, qui a fait ses débuts sur scène en pratiquant le ballet, se découvre une passion pour l’interprétation dans ses jeunes années lorsqu’elle étudiait à CVR. Elle se fait alors offrir un premier rôle dans une pièce de théâtre, et noue en ces temps une relation avec celle qu’elle nomme de ses mots « mon inspiratrice », l’actrice Erika Rosenbaum, également originaire d’Ormstown, et dont deux des enfants sont également présents dans la série à venir.

Avec déjà une longue carrière à son actif, Sarah Booth se présente aux auditions de Three Pines en juin 2021. « J’ai passé deux auditions avec les réalisateurs et producteurs. J’étais un peu nerveuse à la première mais beaucoup plus confiante et détendue lors de la seconde. Quand elle fût finie, je savais avoir fait une bonne prestation et avais un très bon pressentiment ».

Three Pines, réalisé par Samuel Donovan (Réalisateur de la série « The Crown »), Tracey Deer et Daniel Grou, nous raconte l’enquête haletante menée par l’inspecteur Armand Gamache (Alfred Molina) suite au décès mystérieux d’une habitante de ce paisible village fictif des Cantons de l’Est.

Tournée à Montréal et en région, l’intrigue aborde notamment la situation des populations autochtones au Canada. Sarah Booth nous confie : « Je ressors de ce tournage auquel participaient de nombreuses personnes autochtones, notamment la réalisatrice Tracey Deer ou l’actrice Elle-Máijá Tailfeathers (interprète de la sergente Isabelle Lacoste) avec une vision plus globale des problématiques auxquelles nous sommes confrontés dans notre cohabitation, même si les terribles découvertes qui sont apparues au grand jour liées aux anciens pensionnats m’avaient déjà amener à une réflexion sur ce sujet ».

Mais Mme Booth nous explique également avoir été confrontée à certains défis avec son personnage, Yvette Nichol

 

Female actor dress in a police uniform holding a file.
Sarah Booth, d’Ormstown, est à l’affiche de la série de romans policiers Three Pines qui sera diffusée à partir du 2 décembre sur la plateforme Prime Video. PHOTO PHOTO Courtoisie de Sarah Booth

 

« Yvette, qui fait partie de l’équipe d’enquêteurs, a une personnalité très similaire à la mienne et je me suis beaucoup retrouvée dans l’écriture de ce personnage mais j’ai souvent interprété, au cours de ma carrière, des personnages plus sombres qu’elle, j’ai dû travailler là dessus.
J’ai aussi du faire un effort quant à mon langage corporel. Je suis issue du ballet et ma posture naturelle s’en ressent, il m’a fallu apprendre à adopter une posture et une gestuelle plus souple. Et puis c’était la première fois que je portais un uniforme de la Sûreté du Québec, riait la jeune actrice avant de continuer.

J’ai aussi eu parfois quelques inquiétudes concernant certains moments d’improvisation en Français. Je suis anglophone et même si je parle un très bon Français, j’avais le soucis de paraître naturelle et authentique ».

Mme Booth affirme que cette expérience l’a enrichie tant sur le plan professionnel que personnel. « Je garderais à jamais le souvenir de cette rue centrale de St Armand recouverte de glace pour y tourner une scène de pratique de Curling et le regard ébahis de certains membres de l’équipe qui découvraient ce sport pour la première fois. Échanger, apprendre, partager, et faire partager notre cher Québec aura été un plaisir sur ce tournage qui est l’un de mes meilleur » !

Latest stories

La caricature d’Eric Serre 30 novembre 2022

Eric Serre

D’un foyer à l’autre le 30 novembre 2022

The Gleaner

La caricature d’Eric Serre 16 novembre 2022

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 4 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !